LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes holorimes

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Poèmes holorimes   Lun 9 Juil - 21:27

BIMORPHISME

Ecrire en corps et âme orale,
à vous les maux d’elle, intimement,
songes écoeurant des espoirs.
Crier si lent secret délivre,
démasque ses vers.
Aussitôt dits, s’échappent des froids
des corps embrumés après l’heure des astres.
Pour tant d’épreuves vivantes, l’écoeurant
rêve, errance sans flamme, pourchasse et
décrète les vies denses.
Des fins modiquement songées perdues,
niant l’indécence, unies vers celle qui est tu,
demeurent à nous, vautours et traînées.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Ecrire encore est amoral,
avouent les modèles intimes,
mensonges et cœurs en désespoir.
Cris et silences créent des livres,
des masques sévères.
Aussi taudis, ces chapes d’effroi,
décor en brume et apprêts, leurres désastres ;
Pourtant, des preuves vives hantent les coeurs
en révérence, s’enflamment pour chasser
des crêtes l’évidence.
Défunts mots dits, que mensonge éperdu
nie en l’un des sens universel - quiétude,
meurent à nouveau, tour étrenné.

Cécile

A vous de jouer maitenant !


Dernière édition par le Mar 10 Juil - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes holorimes   Lun 9 Juil - 21:37

Je préfère le tien que le mien qui est un peu plus capillotracté, mais tant pis :


Les noces et abondent



On s'inclinait sous les tables
voir le large M en dessous des robes et
un sein, clean et souhaitable,
valant largement deux sous dérobés.

Je t'assure qu'on volait
plus rien quand le jeune marié, en fait
jeta, sûr, convolé,
plus ricain: "Le jeu ne m'a rien fait!"

Qu'à l'issue des noces, trois dames eussent
ôté les dessous dare-dare, le V
qu'Alice eut des Nostradamus
au thé (les deux soudards, dards levés)

Rien n'est sûr. Nous sommes tout
ouïs. Cinq serres m'entourent, deux vieux noirs mâles
rient, aînés, sur nous, somme toute.
Oui, sincèrement, tout redevient normal.

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
Véronique Grausseau
Gardien de la foi
Gardien de la foi


Nombre de messages : 225
Age : 59
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes holorimes   Mar 31 Juil - 13:40

et bien là, je suis soufflée !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chansondt.over-blog.com
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes holorimes   Mar 31 Juil - 22:08

Tu n'es pas la seule... je ne crois pas être capable d'un truc pareil, j'ai essayé mais trop dur pour ma ptite tête.
Effectivement filo, je préfère le poème de cécile, plus soigné et réfléchi on va dire. Mais tout cela reste une belle performance. J'admire sans réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Poèmes holorimes   Mer 28 Jan - 21:24

Je suis admirative ! J'en avais déjà lus, mais je n'ai jamais été capable d'en faire. C'est un peu comme quand mon pote essayait de m'apprendre à jouer aux échecs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes holorimes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes holorimes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les vers holorimes
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Expérimentations - néo-poésie-
Sauter vers: