LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pour être beaux, soyez bronzés

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Pour être beaux, soyez bronzés   Lun 28 Juil - 14:24

C'est l'été, et si le soleil veut bien, vous reviendrez bien colorés de vos vacances, ce qui prouve d'ailleurs que vous y êtes allés...
Bronzer, c'est la mode, au point que certains à coup d'UV, le sont toute l'année...

Pascal Ory, un historien (excellent, j'ai un bouquin de lui sur les "Collabos") se consacre à l'anthropologie culturelle de la France Contemporaine et vient de sortir un bouquin: "L'Invention du bronzage", (pas lu, mais ça va pas tarder)...

" Pascal Ory veut montrer comment et pourquoi on est passé en quelques années de l'Entre Deux Guerres, d'une peau de marbre à un teint de bronze.
Il explique d'abord que le rapport au bronzage à illustré l'opposition homme/ femme. Les hommes, quelque soit leur statut, ont de tout temps pu arborer un corps hâlé que justifiait leur activité tournée vers l'extérieur.
Les femmes, au contraire, furent longtemps gardées à l'abri des autres en même temps que du soleil.
Elles finirent par se convaincre de l'idéal d'une blancheur de lys, associée de surcroît à la virginité et la pureté religieuse.
Pour préserver la "blancheur de leur teint", le docteur Mestadier, une autorité avant 1914, préconisait pour elles des préparations antéphéliques (contre les taches de rousseur) à base de camphre et d'amoniac, complétées par des préparations blanchissantes d'eau oxygénée, d'oxyde de zinc et de blanc de plomb!"

Vous vous voyez vous collez ça sur la figure? C'était la fameuse "céruse" qui donnait un teint de lait, enfin en théorie parce que le plomb et le zinc, aujourd'hui on sait que c'est dangereux! Et on se colle des "bronzants" pour préparer le vrai bronzage et le prolonger un max...

" Là dessus se greffèrent des considérations sociales. Alors que les femmes de la "haute" affirmait leur rang par une blancheur qui les distinguait des paysannes exposées au travail en plein air, les hommes s'engouaient d'autant plus d'une carnation dorée qu'avec l'essor industriel et l'exode rural, le teint des ouvriers et des employés était à la pâleur."

Une pâleur qui n'avait rien de "distinguée, elle, mais faisait plutôt maladif, en plus il n'était pas question de vacances pour eux avant 36.

" Le processus de différenciation sociale se trouva conforté avec la mode d'origine germanique des randonnées pédestres et du naturisme pour les jeunes de "bonnes familles" (naturisme dans le sens de vivre dans la nature et pas à poil comme aujourd'hui).
Tout change aprés la 1ère Guerre Mondiale, les femmes veulent tourner la page des "veuves en deuil", elles rejettent chapeau à larges bords, ombrelles, voiles et voilettes, ôtent leurs corsets, se font couper les cheveux. Elles prennent exemple sur Coco Chanel qui lance la mode du bronzé dés les années 20. En 1927, Patou lance l'Huile de Chaldée, en 1936, l'Oréal diffuse l'Ambre Solaire.
Le bronzage devient révolution culturelle, signe d'émancipation. la pâleur est renvoyée à un univers de contrainte et de soumission, voire à la pathologie de la tuberculose, que l'on combat par l'héliothérapie.
Le bronzage des hommes s'affirme aussi, moins pour des raisons sociales, les Congés Payés permettent l'accés du plus grand nombre au soleil, mais comme refus de "l'amolli" et du "décadent", en vogue en pleine montée du fascisme. Le hâle exprimant la force et la souplesse du bronze.
Pierre de Coubertin affirme: "Je bronzerais une jeunesse veule et confinée".

Pascal Ory voit dans notre époque un retour du blafard, du fatigué et du désabusé. C'est donc tout le mérite de son livre, malgré un style trés marqué philosophique, de nous mener dans sa recherche du "tan" perdu"

La "blancheur" fut en effet une recherche constante depuis l'Antiquité, pour les femmes "comme il faut", les "noiraudes" étaient suspectes de tous les vices (sorcières), et c'était surtout la marque qu'elles devaient sortir pour gagner leur vie, honte sur elles!!!
Les romans, poèmes, chansons vantent le teint clair et les "Blanches mains" c'est la caractérisque d'Yseult "Aux Blanches Mains" , les belles dames grecques et romaines, (qui ne sortaient guère, où en litère close) débordaient d'imagination pour entretenir cette blancheur.
Les geishas se teintaient le visage de blanc, et il existe toujours (j'en ai vu) des produits pour éclaicir les peaux noires..

Les uns courrent aprés la couleur dont ils sont dépourvus, les autres aprés la blancheur qui reste un must...
Le terme même de "Bronzage" est significatif, le bronze (mélange de cuivre et d'étain) c'est plutôt vert! Mais le bronze est un métal noble, l'Airain des poètes... j'aime bien le bronze et j'emploie volontiers ce mot, mais avoir un teint "vert" ça le fait pas, lol!
Dire qu"on est "brun de peau" c'est faire référence aux races "inférieures", qui le sont naturellement.

Bref, à placer dans votre sac de plage à côté de votre tube de créme solaire, qui permet de ne prendre que les avantages des UV sans les vilaines rougeurs des "coups de soleil" auxquelles sont exposées nos peaux blafardes de "blancs" qui ne veulent plus l'être tout en le restant dans leur tête!

Les passages entre "" sont extraits du Canard Enchaîné de cette semaine qui présente le bouquin:
"L'Invention du Bronzage": Pascal Ory, Editions Complexes, 136 pages, 16 Euros.


Dernière édition par Morgane le Lun 28 Juil - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Pour être beaux, soyez bronzés   Lun 28 Juil - 14:33

Intéressant !
Intéressante aussi la façon dont cohabitent des contraires : les bobos qui bronzent croisent, les soirs d'été dans les boîtes de nuit, des gothiques au teint marmoréen Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Pour être beaux, soyez bronzés   Lun 28 Juil - 22:37

Un exposé super intéressant, ma Mo'.
Dis donc, tu sais que j'ai eu Pascal ORY comme prof d'histoire à Sciences Po' ? Je crois que c'est l'année où il sortait son livre sur "les anarchistes de droite". Je me rappelle qu'il était super intelligent, et qu'il avait de tout petits pieds (je me méfie des hommes qui ont des petites mains et petits pieds, allez savoir pourquoi...).
Bon, moi j'ai eu mon content d'UV et de coups de soleil dans ma jeunesse, aussi je ne m'expose pas, pas du tout.
De mon temps (ma bonne dame...), on ne protégeait pas les enfants avec toutes ces crèmes, et comme mes parents étaient enseignants et que nous partions en camping aux moindres vacances, j'ai beaucoup attrapé de coups de soleil. Je suis brune, mais j'ai une peau délicate de rousse (des origines en partie écossaise) : donc je ne caramélise que très très progressivement. Comme en plus j'ai horreur des traces de maillot, je ne vais au soleil que si je peux être à poil, au maximum avec mini bas de maillot.
Ca me convient très bien d'avoir la peau très pâle. Tu sais que chez les anglais de l'époque victorienne, on disait que chez une femme à la peau idéale, donc presque translucide, on pouvait déceler le trajet du liquide en voyant sa gorge rougir quand elle buvait un verre de vin rouge...
Chez les Noirs, c'est encore un idéal très répandu de vouloir "blanchir" : il suffit de voir le nombre de produits "blanchissant" chez les grossistes de Strasbourg Saint Denis. Déjà, Joséphine Baker se passait la peau au jus de citron pour s'éclaircir. Ca n'a pas changé. On a beau dire que "black is beautiful", même les Noirs préfèrent sortir avec des filles plus claires qu'eux, c'est un critère de beauté : plus on est clair, mieux c'est.
Chez les Asiatiques, du moins au Japon, le pâle est très couru. D'ailleurs, la mode revient du très pâle pour nous aussi, et la plupart des produits éclaicissants pour Blancs viennent du Japon, les marque Shiseido ou Kanebo par exemple.
Perso, la mode je m'en fout. Je suis pâle de nature, et j'aime bien. L'abus de soleil est extrêmement dangereux, mais s'en priver est ridicule, l'organisme en a besoin aussi. Je reste donc pâle en hiver, et je dore très légèrement en été.
Je n'irais certainement pas faire des UV artificiels, quelle horreur de griller aux lampes comme ça, en plus pour se choper une saloperie ! Il suffit de voir les gens qui vivent dans les pays ensoleillés, comme leur peau est vite abimée... donc la prudence est de mise, mais pas la paranoïa. C'est bien d'avoir bonne mine, mais pas de ressembler à des pruneaux et de flétrir prématurément...

Wahou, c'est l'orage qui arrive sur Paris : pluie diluvienne et tonnerre, après une journée étouffante ! Le jardin respire... j'adore cette odeur qui monte de la terre mouillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Pour être beaux, soyez bronzés   Mar 29 Juil - 13:57

Que la terre mouillée ça sent bon!!!

Je trouve cette "course au blanc" plutôt nulle, on a la couleur qu'on a, c'est un critère complétement artificiel...
C'est vrai que les noirs (es) préfèrent les "clairs" c'est une course constante à la "clarté" j'ai vu ça en Guadeloupe. Une copine, trés jolie, noire aux yeux verts (un must pour moi) se voyait reproché d'avoir épousé un "plus noir qu'elle", pourtant un mec adorable... mais la couleur prime sur les qualités de coeur. Le summum étant d'épouser un (e) blanc (he)...
Il paraît que les japonaises font la course maritale à l'européen!
Je savais pour les anglaises, lol!
Perso, d'aprés mon esthéticienne, j'ai la peau mate, et 10 ans d'Antilles ça vous habitue au soleil, encore que là bas il y a des blancs qui restent plus blanc que blanc, au bout d'un moment, la peau ne réagit plus. J'aime bien être bronzée, même si je vais vais pas m'étaler sur une serviette, nul!
Mais en marchant au soleil, tu prends ta dose... depuis 2 jours archi minimale, la dose!

Ce que veux dire Pascal Ory (t'as eu des profs bien, ma semblable) c'est que tout ça est culturel et se passe dans la tête des gens. Et je suis 100% d'ac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour être beaux, soyez bronzés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour être beaux, soyez bronzés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canon EOS 350D - quel zoom pour de beaux portrait
» De beaux étriers ?
» [Article] Les bons réglages pour de beaux JPG
» Aide SVP, icones et petites images japonnaises Manga
» sapin... vrai ou artificiel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Actualité, débats-
Sauter vers: