LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lettre aux humains

Aller en bas 
AuteurMessage
Cathecrit
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 55
Signe particulier : increvable
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Lettre aux humains   Mar 29 Juil - 7:28

LETTRE AUX HUMAINS



Vous êtes parfois si sales, si terriblement puant de lâcheté, de violence ; à distribuer le mal comme d'autres les bonbons ! A hurler, à cracher votre haine millénaire sans savoir qui vous battez ou qui vous offensez ni qui vous effrayez et les traces infiniment indélébiles que cela laissera...

Vous êtes souvent si rassasié du coeur de l'autre, à oublier de l'aimer, le dire et le montrer, à caresser l'amour et à en prendre soin, se donner du bonheur, à soi et à ceux de son coeur.

L'oubli est-il pire que la haine ? Et celle-ci ne tue-t-elle pas plus sûrement que le curare ?

Et moi, ne me fourvoyé-je pas à vous écrire encore, à espérer votre amour ou nos joies en partage ou simplement un geste d'amitié ou bien seulement de l'honnêteté ?

Ce soir, j'ai peur à en mourir. Peur que le crabe revienne. Et mourir je le peux puisque l'arme est en moi, où elle reste tapie. Je l'ai peut-être tuée naguère quand je croyais en vous... Ce fut très difficile, mais vous étiez ma force et ma raison de vivre. Et j'y suis arrivée !

Ce soir je suis si seule, la rue est dépeuplée, je ne vois rien d'humain quand passent les voitures. Que la mort qu'on expire, qu'on nous file à bouffer et les nuages lactés que j'aime et que j'aspire d'un hurlement larvé. Ce soir, je ne peux même plus hurler.

Je crie au désespoir de l'inhumanité de tant de mes congénères qui ne savent plus parler et qui engueulent au mieux mais se taisent plutôt, croyant ainsi prendre pouvoir mais plutôt bien se protéger, y sacrifiant du coup l'art de communiquer...

Mais moi, le mille-feuille de la mort, je viens de le bouffer ; chaque soir, pour le dîner. Pendant des mois, et en fait bien plus d'une année. Pourtant je ne l'ai pas digéré et ce soir je me sens prête à tout vomir : la haine de ces plus très humains crachant crachats et force insultes quand par inedvertance vous ralentissez leur route, puis qui vous coincent en gueule de précipice et se tordent de rire quand vous pleurez à mort... celle qui vous envahit et m'envahit ce soir après avoir encore bouffé toute votre indifférence, vos yeux baissés sur des chaussures de fuite, vos sourires carnassiers quand vous me voyez ployer, vos lèvres serrées en extincteur, pour ne pas dire un mot...

Vous, humains déshumanisés, je vous couronne reines d'indifférence, rois de la cruauté et vous donne à bouffer à mon crabe assoiffé de chairs à broyer et d'abcès à crever !

Je bouteille-à-la-mer parc'que c'est bien trop dur de continuer sans vous, sans le bonheur d'aimer, simplement d'un regard ou alors d'un sourire.... D'une complicité ! Et puis surtout d'un mot, d'une floppée de mots curieux, sauvages et drôles mais surtout spontanés !!!

Et j'adresse aux humains une simple main tendue et un simple sourire pour avoir en retour cent mille mots d'espoir...

Alors, bien sûr, comme je ne suis pas dieu -et encore moins déesse !-, il arrive quelquefois que, comme vous, je perde mon humanité. Et donc, sans aucun doute, cette lettre m'est aussi adressée ; pour les jours où je la perd.

Cela dit, je l'ai lue la première, puisque je l'ai écrite. Et puis je l'ai relue pour bien me l'adresser.


Cathecrit, 29 juillet 2008


Dernière édition par Cathecrit le Mer 30 Juil - 15:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Lettre aux humains   Mar 29 Juil - 14:35

C'est bien écrit et ça transpire de la force du ressenti vrai.
Je déplore un peu le fait que lorsqu'on s'adresse à tous les humains, on se place à part (au dessus?) d'eux, mais j'ai eu tendance à le faire aussi, comme tous ceux qui sont déçus par l'humanité en général. Les adolescents connaissent bien ce sentiment. Les gens qui souffrent seuls aussi.
La fin me rappelle le début d'un de mes textes que je vais en profiter pour poster tout de suite.

Pour plus de subtilité, tu pourrais aussi transposer tout cela en métaphore, comme La Fontaine ou Voltaire.

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
Cathecrit
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 55
Signe particulier : increvable
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Lettre aux humains   Mar 29 Juil - 16:06

Merci pour ton com Filo, ils sont rares mais toujours ciselés et pleins de bons conseils.
Evidement, ce texte est issue d'un vécu récent, en réaction à la rechute (au bout de 6 mois seulement) d'une personne souffrrant du même cancer que moi.... Et le même jour d'une agression caractérisée en voiture.
Bien entendu, je pense que je retravaillerai ce texte. Plus tard.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Lettre aux humains   Mar 29 Juil - 16:55

Ce "dérapage" de comportement, tu l'as payé cher pour un petit geste, n'est-ce pas ?
Esssaye de considérer qu'il n'a fait que te rendre à cette partie de nous qui sait que nous sommes tous liés "bons" comme "mauvais" humains.

On sent que c'est écrit d'un jet, un jet de colère et de dépit, mais c'est aussi bien. Je ne crois pas qu'il faille forcément le retravailler.

(une petite faute : on dit "me fourvoyé-je ?")
Tu as oublié le "arrive" dans la phrase : il arrive qqfois (à la fin) je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Lettre aux humains   Mer 30 Juil - 0:26

J'aime beaucoup ce texte, un cri non seulement du coeur, mais surtout des tripes.
Beau passage "qui vous coincent en gueule de précipice et se tordent de rire quand vous pleurez à mort..."
Je ne crois pas non plus qu'il faudrait le retravailler, peut être corriger quelques fautes ("de chairs à broyer", sauf si tu as voulu faire un jeu de mots) et améliorer quelques tournures. Mais il me semble bon de garder cette spontanéité dans ta révolte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Cathecrit
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 55
Signe particulier : increvable
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Lettre aux humains   Mer 30 Juil - 15:49

Bien vu vous 2..
Du fin fond du bien-être de mon bain aux huiles essentielles je répond à vos non moins essentiels avis....
Il y a des jours où je me dis que la maladie m'a fait perdre mon orthographe ; mais c'est les jours où je suis de mauvaise foi (foie ? foix ??)

Merci pour vos coms, amis très humains ! Je m'en suis bien nourrie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre aux humains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre aux humains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» Lettre de Denain
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.
» La lettre de George Sand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Essais & articles-
Sauter vers: