LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lauréat Flammes Vives 2008

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Lauréat Flammes Vives 2008   Sam 16 Aoû - 13:02

Flamme d'Or en poèsie classique: Thème Libre

L'Ombre des Jours

Prince, il est une ombre jolie
Dansant sur le maigre décor
Des murs de la ville pâlie
Que des rayons baignent encor.

Grand jamais ne te remèmore
Son visage à l'ombre des jours.
Il t'en coûterait, matamore
Une blessure pour toujours.

Tu fis trembler les cimeterres
Des infidèles en renforts,
Les poursuivis dessus nos terres,
Oh! Vaillance de tes efforts.

Mais devant cette ombre légère
D'une femme au long voiles noir,
Ta vertu paraït mensongère,
Fantôme sur le promenoir.

Prête ton oreille rebelle,
Ecoute ce chant résolu:
De toute je suis la plus belle,
Homme en quête de l'absolu.

Mais garde toi de ce mystère,
Et quand bien même te morfonds,
N'approche pas mon ministère:
Il est un abîme sans fond.

Quand ma face enfin révélée
T'apparaîtra par le menu
Comme déesse échevelée,
Prince, le temps sera venu.

Je te livrerais mon empire
Avec une ardente chaleur,
ce doux parfum que l'on respire
A l'abri des vents du malheur.

Car point ne suis cette acharnée,
Cette reine de tous les maux
Qu'on représente décharnée,
Tenant en sa main une faux.



" Prince il un bois que décore
Un tas de pendus enfouis
Dans le doux feuillage sonore
C'est le verger du Roi Louis"

Théodore de Banville: "Gringoire" mis en musique par Georges Brassens.
La 1ère strophe du poème m'y a immédiatement fait penser...


Flamme d'Or 2008 sur le thème de l'Espoir:

Rendez Vous Fortuit

Tu croiseras mes yeux
Jourd'hui ou l'an prochain,
Je ne sais.

Ta route et ta lointaine destination
Ne sont pas inconnues:
Elles m'ont longtemps appartenu.

M'attendent tes peurs
Avec tes matins glorieux
Et tes rêves étouffés.

Je t'appelle sans fin
Du cri lent de ton absence
Qui fleurira tes hivers?

Es tu belle, as tu un âge?
Ta fleur toujours lassée des corps
Attend enfin la promesse de pudeur.

Et si tu dois cette nuit mon inconnue
Rêver de chance, je me nomme
Ton ange de patience.

Partager tes saisons sans les désirer
Exhumer ta beauté sans la dévier!
Tu ne vieilliras plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Sam 16 Aoû - 21:43

Heu, pardon, je ne suis plus... là tu nous as mis les textes de ceux qui ont gagné le concours sur le thème de l'espoir, c'est ça ? Le premier poème en fait partie aussi ? Et c'est de qui, je suppose pas de toi puisque tu l'as mis dans la rubrique "les mots des autres" ?
Pfff, des question, des questions Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Sam 16 Aoû - 23:25

Excusez, j'ai oublié de mentionner les noms des auteurs.
Mais j'ai précisé que: le 1er texte est celui qui a obtenu la Flamme d'Or en poésie libre théme non imposé, le 2ème celui qui a obtenu la Flamme d'Or sur le théme imposé l'Espoir.
L'auteur de "l'Ombre des Jours" est Daniel Gros Circan.
L'auteur de "Rendez Vous Fortuit est: Michel D'Anielo.

C'est pour donner une idée de ce que sont les poèmes primés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Dim 17 Aoû - 0:08

Franchement, c'est très intéressant et j'ai eu plaisir à les lire, mais j'ai lu mieux ici. Franchement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Dim 17 Aoû - 10:13

C'est vrai! Finalement on écrit mieux, nous... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Mar 19 Aoû - 0:06

Je le pense aussi, j'ai lu mieux ici et ailleurs, mais j'aurais eu l'air d'être jalouse de pas avoir eu de Flamme si je l'avais dit avant vous! Lol! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
d-gros



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Mer 14 Avr - 22:27

Bonjour à vous,

Merci de me faire l'honneur de critiquer mon poème. Je suis tombé par hasard sur ce forum où j'ai reconnu mes bafouilles. Croyez le bien, je ne remets pas en question le fait que vous puissiez mieux écrire que moi. J'ai eu la chance d'être récompensé par une flamme d'or en 2008, mais je sais bien par ailleurs que les réactions des jury, composés d'êtres humains comme vous et moi, sont par essence subjectives, aléatoires. En l'occurence, il s'agit donc bien là d'une chance au delà de la qualité intrinsèque de l'écrit, qualité qui, je l'espère, n'est pas si mauvaise. La seule chose qui me chagrine un peu, c'est que mon texte est ici reproduit avec des fautes d'orthographe, des mots à la place d'autres, et aussi une faute de prosodie (morfonds ; profond) que j'avais commise et que j'ai corrigée par la suite en modifiant un vers (c'est un poème classique, et la prosodie doit être stricte). Permettez-moi donc de le rapporter ci-dessous dans sa forme exacte :







L'ombre des jours,



Prince, il est une ombre jolie

Dansant sur le maigre décor

Des murs de la ville pâlie

Que des rayons baignent encor.



Grand jamais ne te remémore

Son visage à l'aube des jours.

Il t'en coûterait, matamore,

Une blessure pour toujours.



Tu fis trembler les cimeterres

Des infidèles en renforts,

Les poursuivis dessus nos terres,

Oh ! Vaillance de tes efforts.



Mais devant cette ombre légère

D'une femme au long voile noir,

Ta vertu paraît mensongère,

Fantôme sur le promenoir.



Prête ton oreille rebelle,

Ecoute ce chant résolu :

De toutes je suis la plus belle,

Homme en quête de l'absolu.



Mais garde-toi de ce mystère,

Et quand-bien-même te morfonds,

N'approche pas mon ministère ;

Il est ceint d'abîmes profonds.



Quand ma face enfin révélée

T'apparaîtra par le menu

Comme déesse échevelée,

Prince, le temps sera venu.



Je te livrerai mon empire

Avec une ardente chaleur,

Ce doux parfum que l'on respire

A l'abri des vents de malheur.



Car point ne suis cette acharnée,

Cette reine de tous les maux

Qu'on représente décharnée,

Tenant en sa main une faux.







Voilà, ouf ! ça va mieux. Bon, je vais pouvoir aller me coucher et dormir sur mes deux oreilles.

Je vous envoie mes amitiés poétiques, et vous souhaite une heureuse plume.



Daniel GROS-CIRCAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Jeu 15 Avr - 21:21

d-gros a écrit:
Voilà, ouf ! ça va mieux. Bon, je vais pouvoir aller me coucher et dormir sur mes deux oreilles.

Moi je le trouve très beau ce poème. Il est vrai que j'apprécie les formes classiques, et puis aussi, j'ai toujours eu une relation très ambiguë avec cette reine-là. Et j'aime qu'on en parle ainsi.


Bon. C'est bien beau tout ça, mais pourrait-on en savoir plus sur "Les flammes d'or" ? Et quid des éditions 2009 et 2010 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   Ven 16 Avr - 15:20

http://www.flammesvives.com/reglement.html

Pour en savoir plus sur Flammes vives, association poètique qui existe depuis 1953 et organise tout les ans un concours avec thème.
En 2008 le thème était: Espoir.
Trois prix sont décernés pour chaque catégorie: Flamme d'Or, Flamme d'Argent, Flamme de Bronze, sans ex aeco.
Ils reçoivent de très nombreux textes (1760 en 2009) et la tâche du jury ne doit pas être facile. Etils ont un haut niveau d'exigence.
J'ai participé en 2008, et si je n'ai pas eu de prix, j'ai eu au moins l'honneur de faire partie de l'anthologie des 100 meilleurs textes sur le thème: Espoir.

Je crois que le jury s'attache beaucoup à la forme, et j'ai pas dit que le texte primé n'est pas interessant, juste l'analogie avec "le Verger du Roi Louis" qui m'a frappée, pour ne rien dire de "la Ballade des Pendus" de Villon.
Chacun est libre ici de présenter son argumentation.

http://www.musicme.com/Georges-Brassens/albums/Poemes-Mis-En-Musique-Et-Interpretes-Par-Georges-Brassens-0731454838528.html?play=13

Pour avoir un aperçu du poème de Banville, et le plaisir d'écouter Georges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lauréat Flammes Vives 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lauréat Flammes Vives 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Mots des autres-
Sauter vers: