LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Il est des êtres beaux. Gilles Servat

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Mar 2 Sep - 16:33

Il est des êtres beaux





Il est des êtres beaux comme un matin du monde
Des êtres déchirants comme un amour enfui
Ils passent lumineux sur nos vies moribondes
Comme un jour qui se lève éteint la vieille nuit

Leur corps à l'élégance et les tranchants des glaives
La transparence aussi et l'éclat du diamant
Leur plus petit sourire c'est la grâce d'un rêve
Plus douce est leur clarté que celle du firmament

Sur leur visage d'ange erre encore une enfance
Que leurs sourcils tempèrent d'un air de gravité
Derrière leur front buté brûle l'intransigeance
Et dans leur regard pur flamboie la vérité

Vous portez devant eux le poids des millénaires
Toutes vos vies passées viennent peser sur vous
Par la fange des ans sont closes vos paupières
Vous êtes par vous-même éclaboussé de boue

Mais l'oiseau de leur main sur votre bras se pose
L'impression de souillure aussitôt s'évanouit
Quelque chose en vous change et se métamorphose
Sous votre chevelure un astre s'épanouit

Et vous voici avec au cœur une fêlure
Voici que craque en vous le mur d'une prison
Une fenêtre s'ouvre sur une autre nature
Où des soleils-poèmes dorent d'autres horizons

Puis ils s'en vont portant l'aube comme un diadème
Vous restez ébloui croyant encore les voir
Sachant que jamais plus vous ne serez le même
Même si vous ne devez plus jamais les revoir.




study Une des plus belles chansons du grand Gilles.
Ils existent, j'en ai rencontré un...
Si vous croisez un de ces êtres, vous ne serez plus jamais le même, c'est vrai, on ne sort pas intact d'une telle rencontre.
Ne tentez pas de les fuir, c'est un déchirement quand ils s'en vont, vous restez là, à les voir partir, et vous sentez inutiles, mais une telle intensité de partager quelques instants avec eux...
C'est unique et précieux...

Et Servat est un grand poète et un mec bien, je l'ai rencontré... Il habite pas loin d'Avalon!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Mar 2 Sep - 16:41

Oui, comme tu as raison ! On n'en sort pas indemne, on en sort meilleur...

Magnifique texte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Mer 3 Sep - 0:29

Merci Morgane d'avoir posté ce texte.
Tu m'en avais parlé alors que nous refaisions le monde à la terrasse d'un restaurant... et nous nous sommes comprises, ayant partagé une expérience semblable. Rencontrer un être si lumineux qu'il vous éblouit, et en vous aveuglant vous donne la vue, aussi paradoxal que cela puisse paraitre.
J'ai eu la chance de rencontrer un homme comme cela, la chance ou le malheur remarquez, je ne sais plus. Car ôtez cette lumière, et que vous reste-il, sinon une longue errance dans le noir, et la compréhension que vous êtes à jamais un être incomplet.
C'est un des plus beaux textes qu'il m'ait été donné de lire. Il touche au plus profond d'une vérité, d'une émotion, qui devraient nous illuminer et nous bouleverser très au delà des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Mer 3 Sep - 12:11

Citation :
J'ai eu la chance de rencontrer un homme comme cela, la chance ou le malheur remarquez, je ne sais plus. Car ôtez cette lumière, et que vous reste-il,
sinon une longue errance dans le noir, et la compréhension que vous
êtes à jamais un être incomplet.
Si tu dis cela Constance, c'est qu'il n'en était pas un... ces êtres-là nous laissent en partant un peu de leur lumière afin que nous ne soyons plus jamais dans le noir.
Mais il y a des contrefaçons qui semblent si vraies au premier abord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Mer 3 Sep - 17:32

Je me le suis reécouté, ça faisait un moment que je l'avais pas remis, c'est si fort, et ça remue des souvenirs qui restent trés vifs...
Bien sûr qu'ils nous laissent de leur lumière, mais n'empêche qu'on se retrouve larguée quand ils partent...
Mon "etre beau" m'a dit : "je t'ai mise dans la lumière", vrai, mais on en fait quoi de la lumière quand ils ne sont plus là?
C'est là que ça fait mal à hurler, ils s'en vont et nous on se retrouve "plus jamais la même" et seule avec ça.
Il faut gérer une fois la douleur passée et se dire que la meilleure preuve d'amour qu'on puisse leur donner "Même si on ne doit plus jamais les revoir" est d'être ce qu'ils ont fait emerger en nous, de ne pas reconstruire les "murs de la prison" qu'ils ont fait craquer.
On se demande pourquoi ils sont venu boulverser notre vie (qui n'avait rien d'exaltant c'est juste) pour nous laisser nous débrouiller SEULE avec...
Parce qu'ils ne nous "transforment" pas, ils ne font que nous pousser à être ce que nous sommes de meilleur, ce n'était pas possible avant eux, c'est cruel sans eux, mais c'est!!!
Et c'est quand même bien mieux.
J'en parle avec "sérénité" parce que c'est loin, mais sur le coup, tu dois rassembler tes morceaux et ça, c'est difficile parce que tu te sens encore plus seule qu'avant...

De toutes façons, ces êtres là ne PEUVENT pas rester, ils ont trop à faire pour "illuminer" tous ceux qui en ont besoin et l'acceptent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Mer 3 Sep - 22:53

Ma très chère Farouche, la réponse de Morgane m'évite de me creuser la tête pour mettre en parole mon ressenti. Car elle a parfaitement résumé, avec une justesse et une sensibilité profondes, ce que je pense et ce que je ressens au fond de moi.
Mon "être beau" restera certes la plus magnifique et la plus bouleversante rencontre de mon existence, mais le prix à payer me semble parfois bien lourd. Le poids de cette "lumière" qu'il m'a apportée fait peur, surtout que ce fardeau, je le porte seule maintenant.
Je pensais avoir déjà une certaine lucidité dans la vie, affinée par une longue expérience à la fois personnelle et professionnelle, mais rien à voir avec ce que je ressens maintenant. Je supporte de moins en moins l'imbécilité et l'étroitesse d'esprit, comme si certaines conventions de notre société n'avaient plus vraiment prise sur moi. Et je suis encore plus protectrice (si c'est possible) envers tous ceux qui demandent mon aide ou simplement ont besoin de moi, et ils sont nombreux. Je vais plus à l'essentiel, tout en sachant douloureusement, au fond de moi, que l'essentiel en fait c'était lui et tout ce qu'il représentait.
Sinon Morgane, tu as raison, d'une certaine manière ces êtres ne peuvent pas rester et sont condamnés à une certaine solitude dans leur grandeur discrète. Ce sont des soleils autour desquels gravitent d'innombrables planètes subjuguées. Vouloir se les approprier, c'est à coup sûr les perdre. Mais paradoxalement, les seules personnes avec qui ils pourraient suivre un chemin commun sont celles qui acceptent leur nature et leur "mission", et qui donc sont capables de les laisser partir.
Mais je regrette ce que j'ai dit, Farouche. Quel que soit le prix à payer, je recommencerais de la même façon, même en sachant la fin d'avance. Juste que certains soirs, le découragement et la lassitude sont plus forts.
Pour finir sur cette longue intervention (pardon...), il manque juste un petit truc : que tu nous mettes la chanson en ligne, Morgane !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Jeu 4 Sep - 2:41

Je crois que je peux comprendre ce que tu ressens, et je suis navrée pour toi, sincèrement.
Peut-être ai-je eu de la chance, peut-être suis-je d'une autre nature, peut-être n'ai-je pas aimé de cet amour-là ou du moins, peut-être y a-t-il l'amour, celui dont le départ nous laisse dans l'état que tu décris, et l'Amour, celui, universel, qui ne nous prive de rien en partant.
Je dis tout cela en toute humilité, je ne détiens nulle vérité, juste ma propre perception. Chacune des lumières ayant traversé ma vie l'ont allégée un peu plus (je dis cela en référence au poids de la lumière à porter seule dont tu parles) et portée plus haut.
Si l'une d'elles m'avait chargée d'un fardeau, je ne pourrais la considérer comme lumière.
Je te souhaite qu'un jour prochain, tu puisses à nouveau voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Ven 5 Sep - 20:19

J'approuve, ma semblable:
"mais paradoxalement, les seules personnes avec qui ils pourraient suivre un chemin commun, sont celles qui acceptent leur nature et leur "mission" et qui sont capables de les laisser partir"
Parce que de toutes façons, les supplier de rester est inutile (et humiliant).
Comme je l'ai dit (j'aime bien l'image) ce sont des "déferlantes", ils nous saississent, nous roulent, et nous nous laissons faire, quelle intensité! mais la déferlante se retire, et nous restons sur la grève, éblouie, haletante, éperdue, effarée...
Mais on n'enferme pas une déferlante dans une boule de verre à poser sur la télé, sinon ce n'est plus une déferlante... de toutes façons, elle casseerait tout!
Pour l'écoute, je n'ai pas pu faire passer, mais j'ai trouvé un lien:
MusicMegratuite téléchargement.
Quand tu es sur le site, on te demande quel artiste tu veux, taper: Gilles Servat Il est des êtres beaux.
On te demande mail et mot de passe, et tu reçois tout de suite un mail pour activer ton compte.
Là, tu peux écouter...
Choisir la version de l'album: Sur les Quais de Dublin (5mn14) c'est la plus ancienne (1996) et à mon goût la meilleure.
Avec la voix, le texte prend une autre dimension!
Prévoir les kleenexs à portée!!! Lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   Ven 5 Sep - 21:54

Merci ma Mo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est des êtres beaux. Gilles Servat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est des êtres beaux. Gilles Servat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abbayes des Borders (Ecosse - Gérard Duchein) PC - Mac
» Ses désirs et souffles d’amour
» Les liserons bleus
» Moutons
» [ SCX10 Axial ] the green hilux ( long métrage boue randonnée avec grotte )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Mots des autres-
Sauter vers: