LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le rêve

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Véronique Grausseau
Gardien de la foi
Gardien de la foi


Nombre de messages : 225
Age : 59
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Le rêve   Mar 7 Aoû - 2:55

La porte était ouverte car la tante de L. ne la fermait jamais derrière elle. Une tante inconsciente des risques qu'elle courrait, et à qui cela avait bien réussi finalement puisqu'il ne lui était jamais rien arrivé de mauvais. J'entrais dans un couloir puis dans une première pièce où trônait une table emplie de choses rares et merveilleuses. Des objets uniques et précieux, mais en les effleurant de mes doigts, la table se mit à bouger et tourner dans tous les sens, par saccade, sans raison apparente. Je plongeais sous la table pour voir quelle était la cause de ce dérèglement et rattrapais des bouteilles qui commençaient à tomber. Je rattrapais bien consciencieusement tout ce qui chutait, tout en réparant la table. Bientôt celle-ci se calmait, et ne bougeait plus. Les objets retrouvaient leur place et je me gardais bien d'en emporter un seul avec moi car je ne voulais pas les voler.
Curieusement, une voiture était suspendue en l'air, comme par des fils, dans le couloir qui montait à l'étage. La voiture était en panne, à nouveau je plongeais, dans le moteur cette fois, et je la réparais si bien qu'elle démarrait et vrombissait d'impatience. Vite, vite, j'éteins le moteur en tournant la clé de contact, en attendant que le propriétaire de la voiture revienne pour s'en servir.
Enfin j'entrais dans une chambre où je jouais avec les mots. De beaux ours en peluche, auprès desquels je m'attardais quelques instants. J'observais les jouets suspendus eux aussi dans la chambre, puis n'en trouvant plus l'utilité, je les abandonnais à leur sort, car ma soeur m'appelait déjà. Je quittais à regret la chambre, puis la maison, tout en détachant les puces qui traînaient sur la moquette et qui s'étaient collées à ma veste.
Je retrouvais ma soeur qui m'attendait sur le pas de la porte, que je laissais ouverte, comme à son habitude.


Dernière édition par le Mar 7 Aoû - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chansondt.over-blog.com
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mar 7 Aoû - 4:11

Tout cela m'a l'air d'un vrai rêve...
Il me rappelle un que j'avais fait, où je réparais aussi tout ce qui était sur mon chemin, sans même me poser la question de comment il fallait faire. Ce récit me l' tout de suite rappelé.
Ce serait pas mal, si plusieurs s'y mettaient, de créer un fil spécial où chacun pourrait venir raconter ses rêves.




(attention aux fautes de conjugaison, Véro : notamment les passé simple du premier groupe à la première personne se terminent par "ai", sans le s)

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mar 7 Aoû - 8:44





Au petit matin, je suis réveillée par la présence de quelqu'un dans ma chambre.J'ouvre les yeux et j'aperçois au pied de mon lit, un homme en uniforme.Vu son allure et la façon dont il me toise , je comprends tout de suite qu'il s'agit d'un contrôleur.L’homme me demande alors mon ticket pour le paiement de la « taxe de sommeil ». Evidemment, je ne l'ai pas.
Je tente alors vainement de me justifier, rien n'y fait. L'homme commence alors à me dresser un procès verbal... Heureusement, je me réveille!
Ouf!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Véronique Grausseau
Gardien de la foi
Gardien de la foi


Nombre de messages : 225
Age : 59
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mar 7 Aoû - 9:03

Une taxe sur le sommeil, tu vas donner des idées au ministre des finances !
Je ne crois pas avoir fait de fautes de conjugaison, dans la mesure où le temps employé est le plus souvent l'imparfait, y compris quand je "plongeais" par exemple. Mais s'il y en a pardonnez-moi, j'ai écris ça cette nuit, pas trop réveillée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chansondt.over-blog.com
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mar 7 Aoû - 17:00

Hey Margo ! Ma proposition est déjà adoptée, on dirait, hé bien ce sera ce fil-ci, alors, OK!

Véro, un exemple :
"...la table se mit à bouger et tourner dans tous les sens, par saccade, sans raison apparente. Je plongeais sous la table..."

Tu décris ici des actions immédiates, courtes en durée, et d'ailleurs à la troisième personne, tu emploies correctement le passé simple : "la table se mit", mais ensuite il faut être cohérent et continuer : "je plongeai". Si c'était à la troisième personne tu aurais écrit "elle plongea". Pour toutes les autres actions de ce genre c'est pareil. Pour certains autres cas effectivement tu peux laisser l'imparfait, surtout si c'est une action répétée comme dans la première phrase "elle ne la fermait jamais".
D'autre part "courait" ne prend qu'un seul R, c'est au futur et au conditionnel seulement, je crois.

Désolé, je ne voulais pas "jouer mon prof", ce n'est pas le but, mais c'est pour aider, et parce que j'aime le français !

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
Véronique Grausseau
Gardien de la foi
Gardien de la foi


Nombre de messages : 225
Age : 59
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mer 8 Aoû - 7:59

si, si joue ton prof, j'en ai besoin !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chansondt.over-blog.com
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mer 8 Aoû - 22:42

Je me trouvais dans notre maison familiale, dans le salon, avec mon père. Nous étions en train d'élaborer un aquarium de poissons exotiques, tous magnifiques mais minuscules. Puis nous sommes allés dans le garage pour bricoler quelque chose, et il y a eu un bruit bizarre venant du salon, une sorte de "plouf". Je vois mon père se précipiter, pour constater qu'un des poissons est mort, le ventre en l'air. Alors mon père verse avec précaution un granulé de nourriture dans l'aquarium, que le poisson, bien que mort, gobe. Et là, il ressucite ! et il se met à tourner à toute vitesse dans la bocal, comme s'il avait mis le turbo, tellement vite qu'il saute hors de l'eau. Ma mère arrive en demandant : "qu'est-ce que c'est tout ce raffut ?". Je fais remarquer à mon père qu'effectivement, ce n'est pas tenable un poisson si excité. Et mon père me dit que la prochaine fois, on prendra des souris, que d'ailleurs il a reçu le catalogue. Il me montre alors un catalogue où sont dessinées, comme sur une BD, des souris avec un museau pointu, mais debout et la main sur la hanche comme des pin-up.

Le rêve était très gai, je m'amusais bien et nous rions ensemble. J'avais l'impression que ça pétillait de partout.
C'est le premier rêve joyeux que je fais de mon père depuis sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Jeu 9 Aoû - 0:31

Le poisson symbolise le Christ et par extension , la résurrection.
Mais surtout, n'en parle pas à filo...
En tous cas, j'ai trouvé ce rêve trés jubilatoire.
Et puis, les souris pin-up et les poissons qui ressuscitent moi, ça me plait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Sam 18 Aoû - 0:24

Des couloirs cossus avec des portes en bois sicelées, recouvertes de signes. Peut-être des loges maçonniques? C'est un lieu masculin. De temps en temps, on voit des femmes (habillées en soubrettes) qui passent dans les couloirs. Les hommes quant à eux, sont des hommes de pouvoir (peut-être des hommes de loi). On ne les voit pas mais on sent leur présence.
Ensuite, nous sommes dans un sous-sol ou bien un jardin intérieur.
Dans la pénombre, on aperçoit quelque chose sur le sol. Au début, on ne voit rien. Puis la chose commence à bouger en grognant. Il semblerait que ce soit une bête. Nous nous rapprochons et nous nous apercevons qu'il s'agit en fait d'une femme. Cette femme, martyrisée et violée depuis des années, est couchée sur un matelas couvert de sang et de merde, dans un état de saleté épouvantable. On dirait une bête blessée et emprisonnée ici depuis ...Elle ne souffre pas, elle est la souffrance!
Et en même temps, elle semble avoir en elle une énergie incroyable! Malgré notre peur et notre dégout, nous ressentons soudain pour elle une grande compassion. Mon amie s'approche mais la femme se met à crier et à gesticuler comme une hystérique. Il semble qu'elle ne connaisse que le rapport victime-bourreau.
Mon amie qui n'a pas peur, continue de s'approcher et finit par lui prendre la main. C'est alors que nous voyons émerger de la crasse, le visage d'une belle et grande jeune femme aux yeus bleux avec de long cheveux noirs. Elle nous regarde. Je touche son visage qui est encore poisseux mais dont la peau est redevenue blanche. A présent, nous savons qu'elle va pouvoir continuer son chemin.

C'est un rêve que j'ai fait il y a 10 ans et je n'ai jamais oublié ce visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Sam 18 Aoû - 1:36

ouhaaaa

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Jeu 30 Aoû - 23:54

vos rêves sont merveilleux...voici ma petite contribution.

Septembre 91, nous revenons de Bordeaux après une visite à mon père très malade et nous décidons de prendre le bac pour traverser la Gironde plutôt que de suivre l’autoroute. Tous les véhicules chargés, la traversée commence et les rampes relevées du bateau nous empêchent de voir quoi que ce soit. Je m’endors dans la voiture. Et je me rêve nageant au milieu du fleuve. Je ne vois plus d’où je viens et ne vois pas où je vais. Avec le sentiment d’avoir atteint le point de non-retour : que peut-on changer au passé ? Et celui de panique devant ce long chemin qui reste à faire et dont je ne vois pas l’issue.

Deux semaines plus tard , j’enterre mon père et je comprends que je suis comme au milieu d’un passage, sans recours pour ce qui précède et maître désormais de la suite…mais seul. Une amie me confie avoir fait un rêve semblable au départ de son père.

excuses pour le noir, mais je ne sais pas résoudre ce problème d'édition!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Lun 3 Sep - 22:10

Il s'agit d'un jeu télévisé.
Filo est assis devant une grande table lumineuse, en face de plusieurs jeunes filles assises elles aussi, comme s'il était leur compétiteur.
On présente les jeunes filles qui participent au jeu, et qui viennent du monde entier.
On arrive à un adolescente indienne, avec des grandes lunettes qui lui mangent leur visage, assez laide.
Voix off enthousiaste du présentateur, dans le genre : "et voilà notre sympathique candidate...". Je me dis en moi même : "dis donc, celle là elle a l'air intelligente, je suis sûre qu'elle va gagner".
Filo lui dit "namaste" gentiment en s'inclinant, et ellle fait de même. Puis il commence à sortir une grande tirade en hindi, à toute vitesse, et le présentateur traduit tant bien que mal.
En fait, il lui demande où elle en est dans ses stades de réincarnation, et elle répond qu'elle en est au stade du navet.
Je visualise de façon très clair la variété de navets longs et blancs qu'on trouve dans les épiceries exotiques.


Hum, je dois lire trop de livres sur l'Inde. Et puis je rêve très très peu de Filo en fait (pas quand je dors...). Le premier qui fait des remarques sur la symbolique du navet, je le ...tongue
Pauvre Monsieur Freud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Lun 3 Sep - 23:56

Tes rêves me font beaucoup rire....
Encore, encore!lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Ven 30 Nov - 23:52

Nous étions tout un groupe de jeunes gens, des étudiants je pense, et nous avions fui une catastrophe politique genre coup d'Etat.
Nous avions trouvé refuge dans une maison toute blanche en haut d'une colline, entourée d'un paysage de maquis avec des buissons ras et secs. Un endroit bizarre où se réfugier, d'abord parce que cette maison était visible comme un nez au milieu de la figure, dans ce maquis désolé, et puis parce qu'elle était surmontée d'une immense antenne genre antenne de relais télévision. L'intérieur de la maison était presque vide, et nous nous disputions pour nous partager les pièces.
Nous finissions par être arrêtés par une police secrète à la solde du nouveau gouvernement putschiste. Ca faisait d'ailleurs très Europe de l'Est, ces hommes avaient tous des imperméables longs et des chapeaux en cuir.
L'un d'entre eux feuilletait mon calepin, et c'est vrai qu'il y a à peu près toute ma vie d'une année sur mon agenda. S'ntercallent d'ailleurs plein de morceaux de papier, où je note des tas de choses. Le gars en question dépliait un de ce bout de papier, et sur une seule ligne comportant plein de dates, il relevait tous les rendez-vous que j'avais notés à côté.
Il disait tout haut : "Ah, elle était là à la rencontre du 1er (de tel mois), à la piscine. Elle fait partie des membres historiques..."
Mon rêve s'arrêtait là, et j'en suis fort aise !
J'aurais pas du regarder l'allocution de monsieur notre président, hier soir à la télé : après, je fais des cauchemars Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Sam 26 Jan - 0:22

Je passais un portail, tout en discutant avec quelqu'un. Nous étions tout content, parce que l'Etat vendait une propriété, genre vente des Domaines, et je pensais acheter cette maison. Je me retrouve tout à coup dans un paysage étrange : au premier plan, une maison ancienne toute en longueur, et puis au loin une colline aux couleurs sombres, avec des arbres noirs et torturés, et une immense demeure la surplombant, style fin 18ème. On aurait dit que l'arrière-plan était peint sur du verre, à la façon de Victor Hugo. L'endroit est inquiétant, alors que la maison au premier plan reste dans une atmosphère ensoleillée et agréable, avec un petit jardin qui l'entoure et des bosquets qui dissimulent un sentier allant vers la grande propriété.
C'est la première maison qui est à vendre. Je la visite donc, en faisant des commentaires à cette personne que je ne vois pas vraiment. Les pièces sont toutes petites, et meublées dans un style un peu rococo, avec plein de dorures. Ce qui est bizarre, c'est que toutes le pièces communiquent entre elles par des portes en enfilade côté façade. Mais je tombe amoureuse de l'atmosphère qui s'en dégage, et je l'achète.
Sans transition, je me retrouve à donner des directives à mon jardinier pour réaménager le petit jardin devant. Suit une longue conversation sur les roses, je lui explique que je n'aime pas les roses modernes, mais les variétés anciennes et anglaises.
Bon, là j'ai eu envie de faire pipi, donc je me suis réveillée et je suis allée aux toilettes (ben quoi, ça arrive quand on boit du thé le soir !).
Je me rendors aussi sec, et je continue mon rêve.
Là, on passe à la maison. Comme je n'aime pas des masses les dorures, je suggère qu'on adopte un style gustavien, c'est à dire du Louis XVI suédois (les dorures sont remplacées par des lasures bleu pâle, grisées, vert d'eau). Je me demande si on peut intégrer dans ce genre d'intérieur des écrans plats et des ordinateurs.
Bref, j'en étais au ravalement de la façade quand mon réveil a sonné. Si j'avais le loisir de dormir plus de 6 heures par nuit, je vous refaisais la Malmaison du sol au plafond !
Constance, bâtisseuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Sam 26 Jan - 1:01

Tu es sûre que tu n'as pas rêvé que tu te levais pour faire pipi... et puis d'ailleurs, es-tu sûre que tu n'as pas rêvé que le réveil avait sonné... et puis d'ailleurs... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Sam 26 Jan - 3:11

J'ai adoré la pause-pipi ! Moins la déco... Rolling Eyes

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Jeu 31 Jan - 1:00

Je me trouvais près d'une piscine, et je participais presque par hasard à un concours de beauté. J
Je me rappelle que la piscine était d'un bleu turquoise éclatant, et que toutes le concurrentes portaient des maillots une pièce carrément tartes.
A ma grande surprise, voire contrariété, je remportais le premier prix. Ma dauphine, une superbe plante ressemblant à Denise Richard, paraissait plutôt furax. Pour apaiser les choses, je la rassurais en lui disant que je ne faisais que passer, que ce genre de chose n'était plus de mon âge, et que de toute façon, ça ne faisait pas du tout sérieux pour un procureur (??) d'être reine de beauté.
Je baissais les yeux vers mon corps, et là j'avais une hésitation parce que tout compte fait, je n'étais pas si mal (à part le maillot de bain, vraiment tarte !). Mais je l'encourageais quand même à aller protester auprès de l'organisatrice, pour qu'elle soit déclarée reine à ma place. Pendant ce temps, les deux autres dauphines en profitaient pour chuchoter contre elle en disant que c'était une arriviste, bien fait pour elle. La belle fille revenait, et disait d'un ton furieux que non, le jury ne voulait pas revenir sur sa décision, et donc je gardais mon titre. Et qu'en plus il voulait que je tourne dans une publicité. En moi même, je pensais : "ben mince, c'est pas sérieux tout ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
mick
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Lun 31 Mar - 15:38

margo a écrit:
Le poisson symbolise le Christ et par extension , la résurrection.
Mais surtout, n'en parle pas à filo...
En tous cas, j'ai trouvé ce rêve trés jubilatoire.
Et puis, les souris pin-up et les poissons qui ressuscitent moi, ça me plait!
mais, si! on peut en parler à Filo, qui est loin de confondre culture et prosélytisme!
poisson, en grec, se dit IXTUS (iota, khi, théta , upsilonn, sigma) qui correspond dans la jeune secte naissante des premiers siècles à "Iesus Xristos Théou Uios Sauter", autrement dit et littéralement: "Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur".
Ce poisson (que l'on retrouve maintenant au cul de certains véhicules) était donc un signe de reconnaissance....
amen
Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Lun 31 Mar - 17:20

Je ne rêve pas, où alors tout éveillé quand, lassé de m'affairer à ceci et cela, je prends le temps- ou le perds?- de m'échapper en rédaction de longs discours, en construction de maisons idéales, en expéditions à travers le temps et l'espace...
Je rêve du plaisir offert et partagé, d'abominables vengeances réparatrices, de concerts où l'on me supplie de bisser, de bains parfumés et érotiques, de survol silencieux de vallées perdues...
Assis au restaurant je contemple les gens; et je galope dans la vie de chacun, guidé par une main épaisse et rude, ou blême et gracile, un visage aux traits creusés et au regard terne ou une face joufflue et rayonnante sous-titrée d'une poitrine généreuse: tout m'est pretexte à vagabonder, le cul sur la chaise, la tête on ne sait où...
Pour le "réveil", c'est pareil... une voix (quelquefois au bout du fil) vient toujours me rappeler.. à "l'ordre"!
sourire
Mick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Lun 31 Mar - 22:31

J'aime bien tes rêves éveillés, Mick.
Quand j'étais ado, c'était le seul moyen de m'échapper, avec les livres. Ma mère m'appelait "la rêveuse", et je t'assure que ce n'était pas un compliment. C'est d'ailleurs le premier vrai poème que j'ai écris, et que j'ai intitulé "la rêveuse", j'avais 15 ans. Je vous le remettrai à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
mick
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Mar 1 Avr - 1:03

on attend donc le fruit de ton vécu d'adolescente!
rêver m'a beaucoup attiré de remarques aussi dès les premiers carcans... ça a dû commencer au sevrage!! les plus durs ont été mes profs, mais quel plaisir à analyser Vigny, Baudelaire ou Eluard comme un postulat d'Euclide!!!
oui, la fuite dans les livres a été et reste encore un grand secours, eux qui nourrissent tant notre imaginaire (bien plus que n'importe quel film)!
que de joies aussi ici, où les masques tombent sereinement...
à bientôt!
Mick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Jeu 12 Juin - 23:39

Un rêve bizarre, l'autre nuit.
C'est un moment que j'ai vraiment vécu : j'étais dans la maison de mon enfance, j'avais 17 ans. Je me trouvais allongée sur le canapé du salon, , plutôt avachie en fait, très fatiguée et désoeuvrée parce que j'avais terminé les épreuves du Bac.
Mon père s'encadrait dans la porte du salon, le visage tout illuminé de joie, et il me disait : "Tu es reçue, et avec mention Bien !". Je l'avais rarement vu aussi content. Il me serrait dans ses bras, et moi, très grande dame et à peine surprise, je lui disais : "Mais papa, c'est normal, j'ai beaucoup travaillé quand même."
Je crois que je regrette, en fait, de n'avoir pas plus montré à cet instant ma joie, mais j'ai toujours été assez pudique dans l'expression de mes sentiments, et plutôt stoïque face au malheur aussi. Ca m'a joué des tours.
Donc, tout le début de mon rêve revient sur un passé qui a réellement été comme je le raconte, j'en ai d'ailleurs un souvenir extrêmement précis.
Sauf que là, j'étais consciente qu'il s'agissait d'un rêve, et que je revoyais mon père, qui n'est plus là depuis janvier 1999. Alors au lieu de rejouer la scène comme elle s'était passée, je l'ai serré dans mes bras aussi, et je lui ai dit que j'étais très heureuse et que je l'aimais.
Après, je me suis retrouvée seule et désoeuvrée. Alors j'ai pris une feuille de papier, et forte de l'expérience de toutes ces dernières années, j'ai marqué ce qu'il fallait que je fasse et ce qu'il fallait que j'évite. J'avais le pressentiment que j'oublierais tout ce qui s'était passé, et que si je conservais cette feuille, elle m'aiderait à mener ma vie sans toutes les erreurs que j'avais commises. Comme une sorte de deuxième chance. Mais consciente aussi que j'avais un temps limité pour écrire, avant que ma mémoire s'efface.
J'ai écrit les études que j'aurais du éviter, et celles qui m'auraient plutôt convenues. L'orientation professionnelle, la même qu'actuellement, mais à choisir plus tôt. Les sports que j'aurais peut être du éviter, et ceux que j'aurais aimés commencer plus tôt...etc.
Tout compte fait, ce que j'écrivais n'était qu'un raccourci vers la vie que je mène actuellement, sans les tâtonnements que nous connaissons tous.
Et puis à la fin, après une hésitation, j'ai écrit : voilà le nom de l'homme que j'aime. J'ai regardé ce nom un long instant, j'ai songé à ce qui se passerait si je faisais sa connaissance là, tout de suite, en ayant 17 ans. Et à l'inutilité de cette démarche. M'aurait-il plus aimé ? je ne pense pas. Alors j'ai rayé le nom, entièrement et soigneusement, et j'ai marqué : "ne jamais hésiter à aimer".
Et quand je me suis réveillée, j'avais pleuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Le rêve   Ven 13 Juin - 0:42

C'est un rêve merveilleux et plein de sens. Tu as bien fait de le prendre dans tes bras, ce père! Il va pouvoir t'aider à present. Hé oui, moi j'y crois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: La petite sieste.   Sam 16 Aoû - 15:46

Je me suis assoupie et pendant mon sommeil j'ai vu, juste au dessus de ma tête, une manthe religieuse vêtue d'une armure cuivrée, crucifiée tel un Christ, au dessus de mon lit... Shocked


Dernière édition par margo le Jeu 21 Aoû - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rêve
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Expérimentations - néo-poésie-
Sauter vers: