LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Des origines du mal. (Remanié.)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Des origines du mal. (Remanié.)   Sam 13 Déc - 14:38

Je me permets de reposter ce texte que j'ai remanié afin de rendre le propos plus clair.
Vos avis sont importants d'autant que je compte l'intégrer dans mon prochain recueil (Hé oui, pourquoi s'en priver!) que s'appellera :
LOCALISATION.
Merci d'avance pour vos critiques.


En ouvrant la Bible on peut lire en première page de la Genèse :
« Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. »
S’ensuit l’énumération de toutes les créations et créatures par le Verbe :
Dieu dit : « Que la lumière soit ! Et la lumière fut. »
Puis, les ténèbres, les eaux, le ciel, le sec, la mer, les luminaires etc.
« Il y eut un soir, et il y eut un matin. »
Puis, Dieu dit : « Que les eaux produisent des animaux vivants selon leur espèce… de la verdure, de l’herbe porteuse de la semence, des arbres fruitiers donnant des fruits…que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce … et tous les reptiles de la terre selon leur espèce… Puis, Dieu dit : faisons l’homme à notre image… Et Dieu créa l’homme à son image…
Il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit… Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon… Il y eut un soir et il y eut un matin : ce fut le sixième jour. Ainsi furent achevées les cieux et la terre et toute leur armée. »

Voilà donc la création menée à son terme et Dieu satisfait, qui prend son dimanche pour se reposer. Pas d’Adam et pas d’Eve, pas de jardin, pas de serpent, et donc forcement pas de tentation, pas de punition pas de galère à venir, rien. Que du bon !

C’est alors qu’intervient un personnage que personne n’attendait.
Bien sûr, il n’est pas présenté d’emblée. On se demande juste, si on est un peu à l’écoute, pourquoi, alors que la création vient de se terminer, en beauté en plus ! et que le bon Dieu est en train de faire une sieste bien méritée sous un arbre, l’histoire recommence à son début, de manière complètement incongrue d’ailleurs par un : « Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés… »

Créés ?
Mais n’est-ce pas déjà fait?
Par qui ?

Mais par Dieu soi-même, ma bonne dame ! Le grand gaillard qui est en train de ronfler sous un arbre les doigts de pieds en éventail et les mains sur la panse!

Hé bien non! Figurez-vous que monsieur "l’éternel Dieu", profitant du calme ambiant débarque, sans se faire annoncer et pour quoi faire ? Ben selon toute vraisemblance pour reprendre toute l'affaire à son compte!

Mais qui c’est celui-là, au fait ?

Ben, on ne sait pas trop…
Un type, un nouveau, un qui passait par là, qui a vu de la lumière et qui est entré. Sans frapper. Le genre de gars qui flaire la bonne affaire, le p’tit malin qui a toujours su retomber sur ses pattes sans se soucier des dégâts collatéraux que cela peut occasionner autour de lui.…
Je cite: « Lorsque l’éternel Dieu fit une terre et des cieux : aucun arbustes des champs n’était encore sur la terre…. »
Ha ! Alors l’Autre, qu’est-ce qu’il a foutu ? J’avais cru comprendre que tout avait déjà été donné, même les arbres et avec leurs fruits encore !
Seulement voilà qu’intervient « l’éternel Dieu » et qu’est-ce qu’il nous chante l’éternel Dieu : « aucun arbuste des champs n’était encore sur la terre » Tiens, tiens… AUCUNE HERBE ! Ha bon ! « Car Dieu n’avait pas encore fait pleuvoir sur la terre. »
Mais Dieu n’a pas eu besoin de « faire pleuvoir » puisque tout est donné par le Verbe. C’est quoi cette embrouille ?!
Pas très clair tout ça ! Ha oui et alors le pompon de l’affaire, c’est qu’il n’y a pas non plus d’homme pour faire le boulot. « Il n’y avait point d’homme pour cultiver le sol… » Cultiver le sol ! Mais il n’a jamais été question de « cultiver le sol ! » puisque tout est gratis !
Et même en admettant cette éventualité : où sont l’homme et la femme créés à Son image ?
A l’image de qui ?
Ben de l’autre, du premier, de Dieu quoi !
Ha Bon, vous croyez vraiment que c’est un autre ?
En toute apparence...

Bon enfin bref, s’ensuit l’histoire bien connue de l’homme formé (et non plus créé) de la poussière de la terre, l’éternel Dieu son brevet de secourisme en poche lui soufflant dans les narines « jusqu’à ce que l’homme devienne un être vivant ». Ensuite, l’éternel Dieu plante son décor : jardin en Eden, arbre de vie, arbre de la connaissance du bien et du mal et tout le tintouin.
Vient ensuite l’épisode un peu tiré par les cheveux de la « création » de sa compagne après extraction d’une côte. L’histoire de la pomme et du méchant serpent et le début de la fin avec sa chute j’entends : le travail et la douleur … Le mal quoi !
Fin du premier acte. Ou du deuxième...

A partir de là, on peut être amené à poser la question des origines du mal en admettant ce fait indubitable : le mal est en nous…
Mais dans l’affirmative, et pour être à même de le combattre, peut-être faudrait-il d’abord savoir qui nous sommes ?
Sommes-nous : « à l’image de Dieu », je parle bien sûr du premier, auquel cas, nous ne devrions pas a priori être inquiétés et laisser le monde aller son train, n’étant pas concernés par toute cette mascarade. C’est d’ailleurs le conseil avisé que nous a donné le grand Voltaire en nous invitant à «cultiver notre jardin".
Ou bien sommes-nous ce tas de boue, cet humain abject, cet esclave formé à partir de la terre par un type pas clair avec des intentions peu avouables ?
Ceci expliquerait la raison pour laquelle il est si difficile pour la plupart d’entre nous de sortir du bourbier… ORIGINEL !
Ou bien peut-être aussi sommes-nous un peu des deux ou encore quelque part et toujours ceux du début, c'est-à-dire ceux de la première création ; ceux pour qui ça roule sur un certain plan… ?
tout en étant aussi les autres, les doubles, les mal foutus, ceux qui traînent leur charrette sur la terre depuis des milliers d’années en espérant qu’Un jour quelqu’un viendra les sauver, les sortir de là.
Pardon ! … Vous dîtes que quelqu’un est déjà venu ?
Et qu’est-ce qu’il a dit ?
Oh des choses toutes simples comme par exemple « tout homme est appelé à devenir fils et filles de Dieu. »
Dieu… Le premier… celui qui n’a rien fait ?


Dernière édition par margo le Jeu 18 Déc - 0:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaBourrique
Guide
Guide
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 52
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Sam 13 Déc - 14:48

Un petite faute récurrente : on écrit "créé" ( "créée" au féminin) avec deux accents, il me semble. ( mais je n'ai pas vérifié)

La mise en page centrée est-elle justifiée?

J'aime bien le style enlevé, familier, rythmé, le sujet par contre ne m'intéresse pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editions.la-librairie.org
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Sam 13 Déc - 14:57

Merci LaBourrique pour ta franchise.
Et pour la petite faute originelle ( ? ) ... je corrige ! Very Happy
En ce qui concerne la mise en page, c'est le visuel qui m'intéresse. Comme un tableau.

Encore, encore des critiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Sam 13 Déc - 16:59

Moi le sujet m'intéresse, et je trouve l'argumentation intéressante. Le style est enlevé, j'apprécie ce ton empreint de liberté. Mais puisque tu cites la Genèse au début, tu devrais aussi monter de quelles sources tu parles quand tu introduits l'argument de l'"autre dieu éternel", avec les différences d'interprétation du début du monde.
J'ai un faible pour Voltaire, sinon, et aucune indulgence pour Rousseau. Un monsieur qui se mêle d'écrire un traité sur l'éducation des enfants (L'Emile), et qui abandonne les siens à l'assistance publique, j'apprécie peu.
Par ailleurs, le titre de ton futur recueil me semble bien peu poétique : "localisation". Je suis sûre que cela a un sens très particulier pour toi, mais, bof, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
LaBourrique
Guide
Guide
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 52
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Sam 13 Déc - 19:22

Au contraire, je trouve que " LOCALISATION " ça détonne.
Original comme titre. Il incite à la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editions.la-librairie.org
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Mer 17 Déc - 19:41

J'ai déjà dit ce que j'en pense, et comme je continue à fouiller le sujet de la "Vision du mal", j'ai repris la Genèse" (bible 1,5 euros à la FNAC), pas encore relu, fallait que je finisse avec le Père Noël qui curieusemnt ramène quelque part à la notion de "Mal".
Mais ce qui ressort de mes recherches actuelles (bien loin d'être finies) c'est que le Mal est coexistant de la Création.
Ce que pensaient déjà les Summériens, et tous leurs héritiers en Mésopotamie, c'est d'Ur en Chaldée que viens Abraham...
Et la Bible emprunte énomément à Summer.

En gros, le mal viendrait du fait même de création parce qu'elle a séparé ce qui était confondu: les eaux et la terre, le ciel etc...
D'où la doctrine dualiste qui dit que TOUTE CREATION est intrinséquement mauvaise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Mer 17 Déc - 21:16

LaBourrique a écrit:
La mise en page centrée est-elle justifiée?
Celle-là, fallait oser ! Dans le registre orthographique, on dirait un "humain abject" et non "abjecte", au masculin.

Sur le fond, je reste un peu sur ma faim. Y a-t-il vraiment une "origine" du mal, ou est-il intrinsèque à la vie ? Je pencherais pour la deuxième hypothèse.

Quand tu dis "le mal viendrait du fait même de création parce qu'elle a séparé ce qui était confondu", c'est une théorie qui fait un peur car elle sous-entendrait que les mélanges sont à proscrire, avec tout ce que ça peut évoquer de notre histoire raciale, raciste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 0:55

" Mais ce qui ressort de mes recherches actuelles (bien loin d'être finies) c'est que le Mal est coexistant de la Création."

Oui Morgane, c'est bien pour cela que je continue à penser qu'il y a deux créations !
La première : à l'Image de Dieu et l'autre, celle de l'usurpateur !
Je ne suis quand même pas la première à le dire!
Cette théorie, à quelle école de pensée appartient-elle ?
Qui a écrit explicitement sur le thème des deux créations ?
J'ai fait quelques recherches mais je n'ai rien trouvé.
Qui peut m'aider ?
HELP !

J'ai corrigé "abject", au masculin bien sûr... Very Happy

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 1:01

Pas moi en tout cas ! No Je suis larguée, volontairement d'ailleurs, par ces histoires de création. Pour moi il n'y a pas de création, juste des évolutions. Mais je respecte profondément les idées de chacun (enfin, jusqu'à un certain point), c'est la seule chose qui me semble essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 1:07

Pour moi, on ne peut séparer le mal du bien. Ils sont trop relatifs, subjectifs. Prendre les symboles bibliques est personnellement irrecevable.

Quant aux deux créations, on peut considérer que lorsque Adam et Ève se pavannait dans l'Éden, Lilith existait déjà (une des incohérences de la Genèse). Donc c'est qu'il y aurait eu un autre acte créatif, non pas postérieur, mais antérieur à nos deux charmants ancêtres tout blancs et juvéniles et leurs enfants incestueux.

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 1:28

Et si "la première création" était "au delà du bien et du mal " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 1:35

Effectivement, on jette un voile pudique sur le personnage de Lilith, une femme pré existante aux deux niais précités, donc crée par qui ? Par elle-même ? Par les divinités femmes révérées dans les sociétés matriarcales ?
Du coup, les tenants de la morale judéo-chrétienne associent Lilith à un démon femelle (d'origine sumérien), mais sans bien donner de précisions, pratique...
Les sorcières modernes, je veux parler par exemple de la puissante WICCA américaine, se disent descendantes de Lilith. Puisqu'elle est l'image de la femme indépendante, sexuelle et non simplement reproductrice, non inféodée aux mâles, mais libre et se présentant comme au moins l'égale de l'homme. Comparée à la palichonne Eve enchaînée, devinez vers qui mon coeur penche ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 1:40

"Les deux niais" ne m'ont jamais convaincus.
Merci à vous pour la piste!
Et je reste ouverte à d'autres propositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 11:50

constance a écrit:
Puisqu'elle est l'image de la femme indépendante, sexuelle et non simplement reproductrice, non inféodée aux mâles, mais libre et se présentant comme au moins l'égale de l'homme.
Brrr... ça fait froid dans le dos. Je te la brûlerais vive celle-là !

Pardon Margo de digresser sur ton fil. J'avais oublié de te dire (quand même !) : j'ai beaucoup aimé te lire, ton style libre et plein d'ironie glisse tout seul et j'avais le sourire aux lèvres tout le long. Ce qui n'aide peut-être pas à une sage réflexion (la classe de mes neurones était très dissipée)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 17:27

La théorie des deux créations vient de la pensée dualiste, nettement antérieure au christianisme.
Le Zoroastrisme en est la plus importante, reprise par Mani qui a fondé le "Manichéisme", lequel a engendré toute la pensée dualiste occidentale dont les Cathares, eux mêmes héritiers des Bogomiles, sans oublier les Gnostiques, Ouf!

En fait, il n'y aurait pas "deux" créations, mais une seule pour ce qui est de l'existence matérielle qui est le fait du "Dieu Mauvais", le "Dieu Bon" n'ayant rien créè puisque la Création est mauvaise en soi vu qu'elle enferme l'esprit dans la matière!
Reste a savoir pourquoi le "Mauvais" a fait joujou avec la Création!!!
Pour enquiquiner l'Autre, le "Bon" qui finalement s'il ne fait rien ne sert pas à grand chose?
Pour s'assurer un Empire avec des petites choses grouillantes et plutôt paumées qui ne savent à quel Dieu se vouer?

C'est vrai que dans la Genèse, c'est pas franchement clair, le Barbu se réveile un beau matin (non, avant qu'il se décide, y'avait pas de matin) enfin bref, d'un coup, comme il doit s'embêter tout seul, il décide de "Créer"...
Le ciel, la terre, les animaux, les plantes et tutti quanti!
Et il invente l'Homme pour "Régner" sur tout ce fourbi!
Mais, comme cette pâle andouille d'Adam risque à son tour de s'embêter tout seul, on lui sort cette cruche d'Eve de la côte!
Ca, c'est la version soft raccourcie, parce qu'en effet et là c'est un tisoit confus, il y aurait eu une "première" création, où la femme était Lilith.
Mais comme dit Constance, exit Lilith, trop païenne et trop indépendante!
Quand Dieu s'aperçoit que les deux crétins ont désobéi il demande à Adam pourquoi, et l'autre dit "C'est la femme qui m'a donné de ce fruit", et la femme dit "c'est le serpent qui m'a trompée"...
Le petit jeu du "c'est pas moi, c'est l'autre" est vieux comme le monde.
Mais ça n'explique pas pourquoi le serpent, présenté comme créè lui aussi par Dieu agit comme ça, il est le "plus rusé" mais qui lui a donné la ruse?
Pourquoi l'homme est t-il necessaire pour cultiver un Jardin d'Eden où tout pousse tout seul?
Et si Adam et Eve se font virer du paradis, c'est moins à cause de leur "Faute" que pour les empêcher de manger du fruit de l'Arbre de Vie et devenir immortel! (Genèse II, 3)
Jaloux le Barbu, veut garder l'éternité pour lui tout seul!
Et voilà nos deux cloches larguées sur terre, qui bossent et enfantent.
Et le premier crime, le méchant Caïn tue le gentil Abel. Attirant le châtiment sur lui, ce qui est normal, mais sur tous ses descendants, ce qui l'est moins!
Et les hommes déconnent tellement :
"L'Eternel vit que les hommes commettaient beaucoup de mal sur la terre et que les pensées de leur coeur se portaient constament vers le Mal" (Genèse VI, 5)
Constat, mais pas explication! Dieu "se repend" de les avoir crées et décide de noyer tout ce bazar sous le déluge, qui est un mythe commun à TOUTES les religions, il a du se passer quelque chose à un moment!
Sauf que, pas Tout, il sauve Noé, le seul a être resté sage et gentil, et tous les animaux (c'est juste, z'ont rien fait de mal eux), les 40 jours, la terre nettoyée , l'Arche, machin, tout ça!
Pour que ça reparte de plus belle avec la Tour de Babel, Sodome et Gomhorre etc...
Donc le Déluge n'a pas noyé le Mal, sait nager le vilain!

Un passage pour le moins obscur:
" Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent" (Genèse VI, 2)
"Il y avait aussi des géants sur la Terre à cette époque là.
Ce fut aussi le cas aprés que les fils de Dieu se furent unis aux filles des hommes et qu'elles leur eurent donné des enfants.
C'étaient les célèbres héros de l'Antiquité" (Genèse VI, 4)

Les "Fils de Dieu" c'est qui ou quoi? Les anges, z'ont pas de sexe! Enfin,ils en ont eu un jusqu'à ce que l'Eglise décide que non, au XIIIème (date à vérifier).
Mais le mélange des genres: fils de Dieu/ humaines ne plaît pas à Papa suprême qui met bon ordre à cette débauche et décide que les hommes vivront 120 ans, pas une seconde de plus!
Non mais, c'est qui le Patron?

Ce passage est une claire reminiscence mal intégrée du paganisme qui admettait que les Dieux s'unissent charnellement aux hommes et femmes.
Mais il contredit quelque part la notion de Création ex nihilo, d'où sortent ces "géants"? Ce n'est manifestement pas le Tout puissant qui les a créè?

Donc il y aurait concurence dans la Création?
Ce qui n'explique pas ce besoin de "créer" à tout va des machins mal finis!
La création est un vaste foutoir, espace de guéguerre entre le Bien et le Mal, et nous, pauvres humains qui n'avons rien demandé à personne, devons nous débrouiller avec ça et choisir notre camp!

Non, Margo, tu n'est pas la première à le dire, mais si on suit la pensée dualiste, il n'y a pas "Deux" créations, mais une celle du Dieu Mauvais, qui n'est pas un usurpateur mais coexistant du Bon!
En enfermant l'esprit dans la matière, il l'empêche d'accéder, ou de retrouver la pureté de la lumière du Bien, lequel n'est pas tout puissant puisqu'il ne peut lui interdire d'agir!

Quant à la "recevabilité" de tout ça Filo, je suis d'accord, on croit ou pas, mais ce sont des tentatives d'explication, qui sont passablement embrouillées par la pensée judéo/ chrétienne qui bien qu'ayant dépensé beaucoup d'energie à allumer des bûchers pour brûler le dualisme, le perpétue en l'aggravent puisque c'est tout bon d'un côté, tout mauvais de l'autre. Pas de place pour la nuance!

Pour essayer de comprendre ces pensées, Margo, je vais tâcher de te donner une bilio. Mais tu devras attendre aprés les Fêtes, suis pas là...
Il faut chercher dans la présentation des pensées dualistes, la Gnose, et la mytho summérienne qui est à la base de tout ça!
Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 17:36

Et si Adam et Ève avait "fôté" juste parce qu'ils s'emm... ferme au paradis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Jeu 18 Déc - 19:25

Hors sujet Lucaerne !!! Hé hé ! Laughing

Merci Morgane pour ces informations précieuses !

Merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Ven 19 Déc - 0:26

Très intéressant, ce fil, et il y aurait des choses à en dire.
Tiens, par exemple, c'est vrai que le Déluge apparait dans toutes les civilisations, ce serait intéressant de faire un petit topo là dessus (oui, je sais, après ton déménagement, ma biche...)
Concernant le fait que les dieux se mélangent parfois aux humains, je viens de lire dans le bouquin de Raghunath Manet, l'histoire de l'origine des danseuses (les devadasi, qui dansaient dans les temples).
En fait les apsara, nymphes célestes, étaient si séduisantes durant leur danse qu'elles déclenchèrent une guerre entre les dieux et leurs ennemis, les Deva et le Assura, qui voulaient s'emparer d'elles. Les dieux gagnèrent et Indra, le dieu de la guerre, les invita à sa cour pour qu'elles en deviennent les danseuses, accompagnées de gandharva, musiciens célestes.
Une des apsara s'est laissée séduire par le chant d'un mortel, et de leur union naquit une fille. Comme elle était d'origine humaine, elle ne pouvait demeurer avec les dieux, aussi fut-elle confiée à un temple. Les prêtres s'aperçurent qu'elle dansait d'instinct devant les dieux. De ses nombreuses amours, naquirent sept filles et trois garçons. Mes filles devinrent danseuses du temple, et les garçons musiciens. C'est ainsi que naquirent les devadasi, qui sont les apsara sur terre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Ven 19 Déc - 0:53

Morgane a écrit:
le déluge, qui est un mythe commun à TOUTES les religions, il a du se passer quelque chose à un moment!
De nombreux éléments sont communs à toutes les religions, mais d'où viennent ces similitudes. Du fait qu'il s'est effectivement passé quelque chose, ou du fait des diverses migrations et échanges entre les différentes civilisations, les mythes se transmettant alors des unes aux autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Ven 19 Déc - 1:44

Certainement des deux, Lulu.

Le déluge par exemple : qui n'a pas imaginé, lorsqu'il pleut tant qu'on s'inquiète, ce que ça donnerait si c'était trop, tellement que tout serait inondé ? Quelle civilisation, quel pays, quelle région, quelle ville n'a pas connu au moins une inondation ? Forcément, l'imagination s'enflamme (enfin s'inonde), et ceux qui sont chargés (ou se sont chargés d'un libre arbitre) de raconter des chroniques remarquables (sinon à quoi bon?) ont déjà toute la matière à disposition. Une inondation géante qui recouvrirait le monde entier ! Mais aïe, ça coince, si c'est censé s'être produit dans un lointain et incertain passé, il a bien fallu que l'humanité survive ; et s'ils parlent de divinité, il a bien fallu que ce soit grâce à l'intervention divine. Du coup l'histoire est tracée, avec des variantes selon le coin.

Dun autre côté, les gens bougeaient effectivement !

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Ven 19 Déc - 21:25

Tu as raison Lucaerne, les mythes furent de grands voyageurs par l'intermèdaire des marchands et des soldats. Et dés la plus haute Antiquité, les gens bougeaient bien plus qu'on ne croit. On a retrouvé des monnaies et des amphores grecques de 400 avt JC en Scandinavie!

Mais pour qu'un mythe exogène soit adopté par une population, il faut qu'il correspondent à sa sensibilité et son imaginaire propres. Qu'il trouve une résonnance pour s'intégrer.
Le mythe est fondateur en ce qu'il retrace les origines, il fait toujours intervenir des personnages surnaturels, et comme dit Filo, plus l'evénement relaté est éloigné dans le temps, plus on peu broder, en outre chaque peuple, adapte le mythe...
Mais avec le Déluge, on rencontre un mythe universel, présent chez des peuples qui n'ont manifestement jamais eut de contact les uns avec les autres!
La Cosmogonie, le mythe de la Création est aussi le même partout à la base:
A l'origine, tout est confondu, et un Dieu décide (pourquoi???) d'ordonner tout ça en séparant les éléments, puis l'univers s'organise peu à peu sous la direction de divers dieux (eux mêmes crées par le dieu d'origine ou engendré du couple primordial).
Au final il crée l'homme!
Mais soit du fait d'un dieu semeur de zizanie, soit sans qu'on sache trop comment, le mal se glisse dans cette création!

Et l'inorganisation primordiale ressemble un tisoit à ce qui préexistait avant le Big Bang, qui lui n'est pas mythique bien que controversé par certains scientifiques (ceux qui lui ont donné ce nom de Big Bang.
Bon, là, le Big Bang, y'avait personne pour le voir!

Mais s'il y a eu un evénement majeur style Déluge (un tsunami?), concernant toute la planète, il peut y avoir eu des survivants qui auraient raconté à leur façon...

J'avoue que l'idée me séduit, mais là pas le temps de développer (vous y coupez pour les fêtes, lol)...
Mais puisqu'on me le demande, j'y reviendrais!
Constance, je trouve ton histoire de danseuse trés belle! Elle confirme que la danse est du domaine du sacré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Ven 2 Jan - 21:21

Pour avoir une petite idée de la représentation du Mal:
Le dernier n° spécial thématique d'Historia:
" Enfer et Paradis.
Juifs, chrétiens, musulmans: des brasiers de la damnation au jardin d'Eden."

Je viens juste de déballer mon courrier, donc pas encore lu, mais en général c'est sérieux et bien documenté.
Même si les Enfers ne sont pas une invention des monothéismes, c'est eux qui les ont organisées le mieux!
CF: La Divine Comédie qui a plus qu'inspiré peintres et écrivains...
Et choisissez bien votre camp puisque Benoït XVIème du nom vient officiellement de supprimer les Limbes.
Pour les hésitants, reste le Purgatoire!

L'Enfer n'est pas l'origine du mal, mais sa conséquence,le haut lieu de punition des méchants, et de quelle imagination un tisoit sadique ont fait preuve ceux qui décrivent les supplices...

Je propose la création d'un cercle spécial pour les banquiers, financiers, actionnaires et traders fous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Ven 2 Jan - 21:52

L'enfer est or-ga-ni-sé ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Sam 3 Jan - 2:51

Mais bien sûr!
Tout y est en ordre, on va gentiment (faut dire qu'on a pas le choix), là où il faut subir son supplice, et c'est pour l'éternité...
Chaque péché a ses châtiments propres et les diables ne s'emmêlent pas les fourches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   Mar 6 Jan - 18:49

Lulu, les Enfers, c'est super organisés !
Et il ne reste plus de place dans la partie banquiers et tutti quanti, ça affiche complet depuis belle lurette.
D'où l'intérêt des limbes.
D'abord, on ne m'a pas consultée sur la question, et vous m'en voyez fort marrie. Mais moi j'aime bien, l'idée des limbes, même si ce n'est pas très sympa pour les gamins. Je refuse qu'on les supprime, les limbes, mince alors ! Tout ça parce qu'un pape teuton nous fait son petit caprice, qu'il retourne manger son bavarois, l'ignorantus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des origines du mal. (Remanié.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des origines du mal. (Remanié.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Essais & articles-
Sauter vers: