LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jamais deux sans toi (cela aurait du être)

Aller en bas 
AuteurMessage
Caddy
Disciple
Disciple
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Jeu 9 Avr - 22:52

J'aurais vraiment voulu m'enrouler dans la chaleur de ta voix et rester sous les couvertures de tes mains. Là, bien au chaud contre ton coeur. Tu le sais ca ? Et combien de temps, encore, faudra t- il que je me morde les lèvres; en fixant d 'un air morne ce mirage qui n'est plus; sans rien ressentir ? A creuser le vide de mes yeux fatigués ? Mais le vouloir, c'était te donner trop peu quand je t'avais tailladé la poitrine, quand j 'avais été l 'exquis poison de tes veines, la douloureuse abscence sur tes lèvres, une brûlure sur tout ton corps. Chéri, je t 'ai marqué au fer rouge de mon amour. Et moi, les paupieres crispées sur des larmes amères, mes ongles plantés dans mes paumes, trop serrés, qui battaient l 'air par saccade. Mon corps était un sanglot et en te faisant mes adieux, j 'ai cru recracher mon coeur. Et ma gorge était engluée par ce silence qui sera bientot plus que le nôtre. Et pourtant, ce n'etait pas assez ... J 'aurai voulu du verre pilé pour déchirer ce silence, avoir les yeux crucifiés et pleurer ce sang traître et des griffes pour lacéré cette infame enveloppe de chair et atteindre le coeur .... J 'aurais été un monstre mais je t'aurais aimé ... C 'était une toute petite bulle de toi et de moi rêvé par une bouche d enfant qui soufflait obstinément ... Nous étions des enfants ... Toi, pour avoir souffert de moi et moi pour avoir cru pouvoir te dire " je t aime " .... Et s' il avait suffit que je te le dise ? Et je te l 'ai dit, peut être maladroitement comme un coeur oisillon qui essaie de voler mais ne fait que papilloter ... Et je te l 'ai dit, peut être trop de fois pour m'en convaincre moi meme comme une prière ... Mais je n'ai jamais été bonne croyante ...
Je ne sais plus ce qu 'il faut croire ... S 'il faut regretter ou oublier ... Tu m 'aimais trop et moi pas assez ... Ou je ne t 'aimais pas comme il fallait ... Je crois que le décalage horaire, nous a laissé une heure pour te retrouver et t' écrire une dernière fois "je t aime " ... Je crois que c 'est le plus beau mensonge que je n'ai jamais proféré. Je te garde quelque part dans un bout de mon coeur ...



Caddy - 08 juillet 2008- au destinataire de "Kiss in the blue"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Sam 11 Avr - 17:42

Du très bon et du gnan gnan dans un mélange hétérogène d'où l'émotion n'est pas absente.
Je ne sais pas s'il s'agit d'un premier jet ou d'un texte travaillé, d'une sorte d'expérience (étant donné le fil) ou d'autre chose encore. Je ne livre donc qu'une impression à chaud de ma première lecture.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 53
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Sam 11 Avr - 18:22

Beaucoup d'émotion oui. Je n'arrive pas à y voir du "gnan-gnan". J'ai au contraire l'impression de lire un texte écrit avec la fougue et la passion d'une adolescente mêlées à la maturité et à la lucidité d'une femme qui a déjà beaucoup vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Dim 12 Avr - 13:07

Citation :
Je n'arrive pas à y voir du "gnan-gnan". J'ai au contraire l'impression de lire un texte écrit avec la fougue et la passion d'une adolescente
Peut-être là... mais ce n'est que mon avis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caddy
Disciple
Disciple
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Dim 12 Avr - 18:49

Je l'ai écrit dans le train. Je partais en Angleterre (d'où l'histoire du décalage horaire) et j'avais besoin de mettre un point final avant de recommencer ailleurs. Besoin de fermer une parenthèse pour mieux être dépaysé. Je pleurais. Je ne l'ai pas travaillé. C'a été labourieux et quand je le relis je perçois le "gnan-gnan".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Dim 12 Avr - 22:11

L'émotion était trop étouffante dans ce texte pour que je me risque à le commenter. Je le trouve vraiment trop douloureux, je crois que j'ai préféré le zapper.
Mais bizarrement, ton explication me soulage, elle donne une dimension différente à ce trop-plein de sentiments.
Je ne le trouve pas gnan-gnan, mais lourd de cassures. Etouffant est le mot exact, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Cathecrit
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 55
Signe particulier : increvable
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Lun 13 Avr - 3:35

Mmmm oui étouffant de ce trop plein d'amour.
Je crois que 'gnangnan' pourrait se dire sentiments adolescents ou sentimentalisme adolescent qui est de l'amour pur et dur au moment où on le ressent, où on l'a à peu près tous ressenti, et qui est, pour beaucoup d'entre nous (en tout cas par Farouche mais je sais qu'elle n'est pas la seule) souvent ressenti comme gnangnan.

Moi j'ai pas mis un nom sur ce que j'ai ressenti mais c'est vrai que j'ai ocillé entre l'exaltation et la gène selon les mots utilisés et certaines tournures de phrases. Je pensais que le texte n'était pas travaillé, c'est rarement le cas sur une histoire d'amour.
J'appelle ça un texte dévidoire, on y crache ses émotions, comme d'autres leur venin...

Globalement, j'ai plutôt bien aimé. Sauf le choix de la couleur qui moi me fait mal aux yeux, sans compter le côté 'compact' du texte sans presque de retours à la ligne. C'est sûrement parce que le sentiment était, lui aussi, compacte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   Lun 13 Avr - 11:22

Quand je parlais de gnan gnan, je parlais de la forme, et certainement pas du fond. Les sentiments, aussi excessifs qu'ils puissent être ne méritent aucun jugement.
Mais grâce à tes explications, je comprends mieux maintenant, Caddy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamais deux sans toi (cela aurait du être)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jamais deux sans toi (cela aurait du être)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Expérimentations - néo-poésie-
Sauter vers: