LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 D’un ici et d’un ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: D’un ici et d’un ailleurs   Dim 21 Mar - 21:55

J’ai usurpé l’identité de la roche
au détriment des bâtisseurs de ciel
là sur une bruine solaire
où les rayons émancipent l’arc-en-ciel
j’avais bien dit au vent
que dans ma vie antérieure
puisée dans les danses florales
j’étais juste ce cœur
cette musique que l’on compose
avec la cécité de l’oiseau

J’ai trahi les interludes de l’écorce
pour devenir funambule
des branches orphelines
accrochée à la cime d’un envol
vers l’enfant qui ne saura jamais
le désert immergé de la matrice
et la plaine hémorragique
d’un ici et d’un ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Dim 21 Mar - 23:21

Ouips, c'est très bien ma soso ! Presque rien à redire.

Sauf peut-être "hémorragique" : franchement bizarre, sans doute parce que je trouve le mot assez laid en lui-même.
Il me semble d'ailleurs l'avoir vu dans d'autres textes. C'est ton nouveau "lacrymal" ?

Mais c'est quand même rudement bien tourné, et l'émotion est présente avec pudeur et force. Beaucoup de belles expressions aussi, j'aime particulièrement la fin de la 1ère strophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Lun 22 Mar - 9:40

Non hémorragique ne remplacera jamais lacrymal, voyons, Constance !
Par contre, j'aime à l'utiliser sans en abuser, je ne sais pas, pour moi il symbolise la coulée, le chemin des souffrances et le préfère à sanglant, saignant (là ça fait steak), sanguinolent..Mais je peux changer pour "pourpre" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 69
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Lun 22 Mar - 17:27

Belle usurpation, mention plus pour cette image et les 3 derniers vers de la 1ère strophe.

Hémorragique ne me gêne pas, je pense que "pourpre" n'aurait pas du tout ce sens d'écoulement incoercible que tu as voulu exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Lun 22 Mar - 22:53

Non non, ne change pas, ça ne voudrait plus dire la même chose.
Mais bon, on a chacun ces petites préférences (genre : lacrymal) et ses crispations pour certains mots. Je déteste "adéquat" aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Lun 22 Mar - 23:57

Mais nonnnnn Razz
lacrymal n'est pas une préférence, c'est une Obsession Laughing
C'est comme larme, dans la ramure, je crois qu'il n'y a quasiment pas de poème sans. Shocked Razz

Adéquat, mouiche, je ne suis pas fan non plus
Nous avons tous notre champ lexical que nous semons dans nos petits chemins poétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucaerne
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 52
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Mar 23 Mar - 18:25

Celui-là encore est bouleversant. Et j'aime beaucoup "hémorragique", du même avis que Morgane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucaerne.unblog.fr/
den.hall
Postulant
Postulant
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   Dim 4 Avr - 21:19

sans nous rendre compte, nous utilisons des mots qui reviennent, et plus que nous-même,le lecteur s'en aperçoit; S"il s"agit de poèmes parsemés, ce n'est point trop gênant, dans un receuil, c'est plus délicat. Mais ces mots, quelque part sont notre signature.
Dans votre poème, rien à rejeter; Certes le mot " hémorragique" ( je suis retraitée des hôpitaux!!!!!) est un terme dur à l'oreille, mais il est vrai qu'il est très imagé, et résume en quatre syllabes beaucoup de choses.
Votre poème est plein de trouvailles imagées et sonores et sont source d'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D’un ici et d’un ailleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
D’un ici et d’un ailleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport Gwendalavir et l'Ailleurs
» Sarah dans Nulle Part ailleurs
» L'extrait de Sly à Nul Part ailleurs. (merci The Van)
» Prière de fouiller ailleurs - Télérama du 10/12/2008- p 11
» [Soldà, Eugenia Patrizia] Des ailleurs impossibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Poésie-
Sauter vers: