LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les vides et les silences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Les vides et les silences   Lun 5 Avr - 8:35

Tends une main
donne un sourire
Fais l’offrande
de quelques mots
ou d’un regard
pour un infime instant de ta vie
où les vides et les silences
n’existent peut-être plus

Je te récompenserai
d’un secret

Car ce soir j’ai vieilli
Un étrange brouillard
s’est installé sur mon chemin

J’ai froid
La sagesse hélas
ne vient qu’avec ce froid

Un vent de nulle part
me murmure à l'oreille
qu’il est trop tard
pour accomplir
tous mes rêves

Que j’avais du temps
et l’ai gaspillé

Que les vides et les silences
étaient plus importants
que le fait de les combler

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com


Dernière édition par filo le Mar 6 Avr - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
den.hall
Postulant
Postulant
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Lun 5 Avr - 11:13

une profonde réflexion sur la nature humaine et l'amour universel, qui pourrait susciter une agora animée et infinie...comme le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Lun 5 Avr - 14:47

J'aime la lisibilité de ce poème, ses mots nets qui lui donnent sa puissance.

Les vides et les silences reconnus comme valeur essentielle ; j'adhère à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Lun 5 Avr - 15:55

Mention plus pour la dernière strophe.
L'essentiel est dit avec cette sobriété qui fait force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Lun 5 Avr - 22:01

J'ai une tendresse toute particulière pour ce texte.
Peut-être parce qu'il constitue un aboutissement de sagesse, et une leçon de générosité. Sans doute parce qu'il véhicule une mélancolie douce et assumée.
Lire ce poème, c'est pour moi comme marcher sur un chemin dans la forêt, quand le soir est tombé. Le soleil ne l'éclaire plus, mais l'air reste vif et pur, et bientôt nous marcherons à la lumière des étoiles, qui n'est pas moins belle, et ne projette aucune ombre trompeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Mar 6 Avr - 10:45

Dans ces mots doux, tendres et nostalgiques de ce qui n'a pas été(...), je vois une contradiction (ou du moins quelque chose qui m'échappe) entre la première et la dernière strophe... si les infimes instants de vie sont ceux où les vides et les silences n'existent presque plus, alors pourquoi les vides et les silences sont-ils plus importants que le fait de les combler ? (bien que je sois d'accord avec ce dernier vers). N'est-ce pas vivre, le sens de la vie ?
Quant à la sagesse, si elle vient par le froid, c'est à dire l'abandon de nos rêves et de nos illusions etc, si elle naît dans une douleur, même feutrée, même un peu sucrée, elle n'est pas sagesse, elle est résignation.
Donc, je n'adhère pas tout à fait au propos, même si la forme est réussie. Les mots ainsi bien agencés y prennent une vérité trompeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Mar 6 Avr - 11:09

Ce que je comprends des vides et des silences, c'est que le manque et la frustration sont plus importants que l'accomplissement systématique des envies. Et ainsi, ils conduisent à la sagesse de la retenue et de la satisfaction liée à des plaisirs simples. A la sagesse d'adapter ses envies de faire à une capacité de faire qui se relativise.
La première strophe dit que des gestes simples de générosité et d'amour rendent les vides et les silences effacés, ce qui ne signifie pas absents.
Il n'y a pas de contradiction pour moi dans ce poème. Au contraire, je le trouve très parlant et fort dans la contraction de son expression.
Farouche tu écris : "n'est-ce pas vivre, le sens de la vie"?
Tu peux nous expliquer ce mot "vivre"?
La dernière strophe serait cependant plus parlante pour moi si elle s'écrivait :
" les vides et les silences seraient plus importants à vivre qu'à combler"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Mar 6 Avr - 11:17

Ce n'est pas à moi de répondre mais je peux dire ce que j'ai compris dans ce poème. La sensation de froid est signe de mal aise profond plus proche de la mort que de la vie. Cette sensation peut venir lors de certaines expériences ; la dépasser - en tirant un enseignement de cette expérience apparemment négative - amène à la sagesse. J'ai pris ce passage comme un raccourci. Evidemment si la sensation de froid en cas d'éloignement de l'être aimé ravive une absence maternelle ressentie au premier âge de la vie, en prendre conscience est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nighty
Guide
Guide
avatar

Nombre de messages : 600
Age : 54
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Mar 6 Avr - 14:59

Un texte profond, que j'aime particulièrement. Puissions nous tous être sage un peu plus tôt et ne pas nous remplir à tout pris et accepter parfois que l'on se taise comme quelque chose d'autant constructif et agréable à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Mar 6 Avr - 19:47

Les réponses sont simples :
à l'origine, le texte était
"pour un infime instant de ta vie
où les vides et les silences
n’existent peut-être plus"
J'avais ici enlevé le "ta" par souci d'épuration, mais je viens de le remettre, vue la confusion de Farouche.
Autrement dit : "je ne te demande qu'un infime instant d'attention dans ta vie, où (dans cette vie) il n'y a peut-être plus (assez) de vides et de silences"

Quant au froid, il symbolise juste le déclin du corps, qui vieillit et s'approche de la mort, comme Garance l'a approché dans sa lecture.

Ce texte n'est pas nouveau, il figure déjà sur d'autres forums et manquait ici. Il est également dans mon livre "Eloge de la limite" page 15, introduit par la photo de la vieille femme ridée.

Merci pour ces lectures et ces avis.

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 41
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Jeu 8 Avr - 13:37

J'aime particulièrement aussi comme morgane la première strophe annonciatrice.

J’ai froid
La sagesse hélas
ne vient qu’avec ce froid

la sagesse vient-elle toujours avec cette impression de trop tard, ce hélas qui sonne le glas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Jeu 8 Avr - 17:01

Pas toujours, non, mais plus le temps passe, plus on accumule les expériences. La sagesse étant le plus souvent la conséquence de l'expérience, elle est plus fréquente vieux que jeune. CQFD

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Ven 9 Avr - 0:25

j'approuve. Encore faut-il avoir un minimum d'ouverture d'esprit qui permette avec ces expériences de s'élever vers la sagesse. En fait, je crois qu'il faut accepter par principe de se mettre en question. Car il y a des jeunes cons qui deviennent des vieux cons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farouche
Gardien de la foi
Gardien de la foi
avatar

Nombre de messages : 452
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Les vides et les silences   Ven 9 Avr - 9:48

Citation :
Farouche tu écris : "n'est-ce pas vivre, le sens de la vie"?
Tu peux
nous expliquer ce mot "vivre"?
Pour faire court (c'est à dire forcément réducteur) Geho, je dirais que vivre c'est à la fois jouir des vides-silences et des instants où ils semblent disparaître, pour reprendre les mots de filo.

Citation :
Ce texte n'est pas nouveau, il figure déjà sur d'autres forums et
manquait ici. Il est également dans mon livre "Eloge de la limite" page
15, introduit par la photo de la vieille femme ridée.
Je sais. Mais je ne pense pas l'avoir jamais commenté, ou alors j'ai oublié ce que j'en avais dit, ou alors peut-être mon regard a-t-il changé depuis... impermanence...

Il n'en reste pas moins que dans ma perception de ce texte, ce qui domine, malgré toutes les idées auxquelles j'adhère, est que la sagesse se teinte ici de résignation et que ce n'est pas l'idée que je me fais de la sagesse. Mais peut-être est-ce tout simplement parce que je suis bien loin de l'atteindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vides et les silences   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vides et les silences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mains vides...
» [Résolu] Dossiers vides dans mes photos sur le mobile
» JO 2012: Pourquoi autant de sièges vides dans les stades ..!!
» Journée magique à Disneyland Paris le 14 juillet
» [vide grenier] paris le 13 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Poésie-
Sauter vers: