LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Lun 7 Juin - 17:27

Comme j'en ai parlé sur le fil de la ramure de l'orpheline, je suis intervenue à la demande d'un professeur de français, auprès d'une classe de 1ère Scientifique qui est souvent venue travailler au CDI.
Leur professeur dans le cadre du bac de français leur a demandé de créer un poème sur le thème de la ville.
Mes interventions avaient un caractère facultatif mais sur 22 élèves, une bonne vingtaine est venue, ce que j'ai trouvé très positif.
J'ai évoqué avec eux, le vers libre, quelques figures de style, le vers classique, la musicalité, le rythme et j'ai parlé de la réalisation de mes poèmes sur la ville (Rouen et Le Havre). Je leur ai fait écouter quelques chansons sur le thème de la ville (Barbara et Keren Ann)
Dans l'ensemble, les élèves ont pris plaisir à cet exercice avec quelques très belles surprises, des plumes prometteuses notamment en vers libres.
Avec leur autorisation, j'ai décidé au fur et à mesure de partager avec vous ces lectures.

Poème de Laëtitia


Grand Fleur


Je revois dans l’allée
Sur mes pas ensevelis
Les feuilles desséchées
La sylve colorée

Le jour tu n’es que passage
Pour ceux qui se battent
A ton seul héritage
Vétuste et pourtant fière
Tout là-haut, envahie
Les esprits ne cessent de les repousser


La nuit, tu sers d’opéra
Aux grillons, criquets et petits verts
Qui clament ces dames de minuit
Sous les milliers de caramboles scintillants
Si fragiles lorsqu’ils lâchent prise
Aux côtés de l’ample flamboyant

C’est alors qu’arrive l’aube
Et tu laisses place aux colibris et jolis cœurs
Guidés par instinct
Sous leurs battements mortels
Aux couleurs hibiscus


Soudain, au loin
Naissant des profondeurs
De cet infini couleur indigo, un rocher
Aussi transparent que verre
D’une richesse de prestance
Rivalisant avec les joyaux
Le bonheur de certaines est comblé

Terre fertile, terre sensible
Demain tu gronderas
Et nous monterons sur la montagne
Amenés par nos pèles
A ton cruel hurlement
Au goût amer de la lime
Fuirons ces êtres angéliques
Les oiseaux du paradis

Mais à partir du crépuscule
S’opéreront les maléfices
Tout près du grand fromager

Je revois dans l’allée
Sur mes pas retracés
Un songe desséché, un songe coloré
Celle qui voit mûrir
Puisqu’elle ne vit qu’en été
Petite rue d’antan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Lun 7 Juin - 23:08

Un texte aux arômes des iles.
Je suis bluffée par la beauté de ces mots, le vocabulaire, la sensibilité, l'atmosphère languissante et la puissance d'évocation.
Le seul bémol que je pourrais souligner, c'est qu'il s'agit plus d'un texte pour moi que d'un poème. Je le verrais bien sous une forme plus ramassée, une prose poétique.
Tu féliciteras cette élève de ma part, c'est vraiment superbe ce qu'elle a écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Nighty
Guide
Guide
avatar

Nombre de messages : 600
Age : 54
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Mar 8 Juin - 9:36

C'est très très beau ! Très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Mar 8 Juin - 17:31

Normalement, vendredi qui arrive, nous allons au Musée Malraux (au Havre) pour voir des tableaux sur le thème de la ville, un petit plus pour leur oral de bac.

Voici le poème d'Amel. Alors Amel s'y est repris à plusieurs fois, pour composer son poème, elle a persévéré et ma foi, je trouve le résultat plutôt abouti.

Poème d'Amel

"Tigzirt

Au-delà des montagnes
Touchant presque le ciel
La mer à nos pieds
Ma ville tant aimée


Au-delà des montagnes
Les ruines romaines
Nous racontent l’histoire de la ville
Si riche et si triste

Au-delà des montagnes
La mer écoute l’histoire,
Touchée par celle-ci
Elle frappe ses vagues de tendresse
Sur les falaises asséchées

Au-delà des montagnes
Le port en ébullition
Se calme pour les écouter
Les bateaux ne voguent plus
Le vent ne siffle plus
Tout le monde les admire

Au-delà des montagnes
Les cinq principales colonnes parlent
Chacune d’elle représentant un sens humain

Au-delà des montagnes
La Vue nous dit
« Savourez de paysage de montagnes,
Ce bleu limpide de la mer
Les couleurs orientales des dessins »

Au-delà des montagnes
L’Ouie nous dit
« Contemplez le calme du ciel
Le mélodieux vacarme de la mer
Et la musique effrénée »

Au-delà des montagnes
Le Toucher nous dit
« Enivrez-vous de la chaleur de la Terre
De la fraîcheur des cascades »

Au-delà des montagnes
Le Goût nous dit
« Ecoutez ces saveurs exquises
Cette dissolution variée
Des aliments diversifiés »

Au-delà des montagnes
L’Odorat nous dit
« Tatez ces parfums envoûtants
L’Odeur salée du port
La verdure des montagnes
Et enfin, l’histoire de la ville »
Car

Au-delà des montagnes
Touchant presque le ciel
La mer à nos pieds
Ma ville tant aimée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Mar 8 Juin - 21:57

C'est un peu laborieux, on sent un travail acharné pour construire le poème et exposer l'idée.
Mais il y a de bien belles choses dans ce texte, et puis surtout, je trouve le résultat extrêmement touchant et délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Mer 9 Juin - 16:36

Voici le poème de Robin

Mon quartier oublié

"Le matin, en cette cinquième rue,
Je ne peux qu’entendre ;
Par cette chétive ouverture, un pénible vacarme,
Je ne peux qu’observer,
Par ma petite fenêtre, un trafic orchestral.

Dans ce quartier déchu,
Où la délinquance est imprévue,
L’ivresse est reine
Comme la débauche est passion
Et la joie devient Haine
Comme l’argent une religion.

Plus bas, en cette place de paix,
Les hommes jettent la pièce,
Dans ce trou de fortune,
Où la prostitution
Rend le plaisir fou.

Et petit à petit, à l’aube de l’injustice,
L’oiseau fait son nid
Dans ce tranquille coin de verdure,
Parmi tant de froidure,
Où se retrouvent les bons amis.

Une lueur de déshonneur
Et l’euphorie reprend vie ;
Direction la déchéance :
Vers les bars et les discothèques
Où l’affût de l’oubli est maître.

La jeunesse est désorientée.
Trop d’assurance conquise à travers ces sinistres bâtiments.
L’infernal camarade se joue de son professeur
Comme le truand des ruelles jouerait avec ses victimes.

Entouré de pâturages, d’usines,
Envahi d’odeurs fétides
Aggravé par le bruit constant,
Mon quartier est oublié."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Mer 9 Juin - 23:31

Ce texte mériterait d'être élagué, passé au feu d'une refonte sévère, pour aboutir à un vrai slam. Il en a le style et le rythme, même si quelques accrocs font boiter certaines lignes et que l'ensemble est trop délayé. Chercher la justesse et l'harmonie.
Beaucoup de caractère néanmoins dans ces mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Jeu 10 Juin - 20:38

Je suis fière de Robin, je l'ai vu bosser, et surtout j'ai vu une réelle envie d'écrire. Je trouve ce début vraiment prometteur, notamment son imagination qui ne demande qu'à s'épanouir, donner ce qu'elle a. J'espère qu'il continuera.

Voici celui de Raphaëlle, très coloré

Poème de Raphaëlle

Maeva à Bora Bora

J’ai foulé le doux sable blanc
d’une des îles sous le vent.
Je me suis laissée bercer,
Au rythme du tamouré.
J’étais captivée par le déhanché sensuel,
de ces sublimes vahinés.

Enveloppée d’une robe turquoise,
ombragée par ses longs bras émeraudes,
éclairée avec ses fleurs qui scintillent telles des étoiles,
décorée de ses gigantesques bougainvilliers.
C’est un arc-en-ciel permanent.

En trempant mes pieds dans le lagon aux multiples nuances,
qui abrite de nombreuses espèces,
j’ai aperçu une tortue.
j’ai marqué un arrêt devant une manta
et je me suis pressée devant un citron.

Je me rappelle cet endroit paradisiaque,
où le parfum recouvrait la peau des fleurs
qui respire le soleil.
Ils portaient des paréos,
qui faisaient apparaître des tatouages tribaux.

Les soirées commençaient de bonne heure
et succédaient aux dures journées de labeur.
Poursuites, zigzag et coups de harpons,
laissaient place aux danses, rhum et déraisons.
Je me sentais alors ivre de bonheur.

Les touristes arrivaient enlacés,
Dans un flamboyant colibri
Et se précipitaient dans leur fleur posée sur pilotis,
Où se mélangent odeurs et sentiments.

Je ne me lasserai jamais de cette ville,
aux accords parfaits.
Je ne cesserai de rêver à ce paysage coloré,
aux senteurs variées.
La Perle noire du Pacifique a laissé en moi,
une trace mahoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Jeu 10 Juin - 23:22

Cette jeune fille commet des erreurs "de débutante" dans l'élaboration de son texte : trop d'adjectifs en particulier.
Mais je vois aussi une belle richesse de vocabulaire et de jolies images colorées, très évocatrices.
Elle gagnerait à simplifier sa prose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Lun 14 Juin - 15:52

Voici le poème de Sabrina


L’Utopie d’une ville

Je
Rêve d’une ville, où le lever du soleil se révèle avec toute sa splendeur et
m’apporte un réveil en douceur. Où la tombée des feuilles n’est autre qu’un
sublime automne qui anime la ville.



le vent équivaut à liberté, donne sur la ville une vision espacée de ce qui
m’entoure.



Je
rêve d’une ville comme Venise où le paysage romantique me transporte dans un
monde féerique et les fleuves interminables dont les vagues voyagent sans cesse,
se battent comme à une épreuve de combat.



Je
rêve d’une ville dans laquelle je me sens protégée avec des couleurs
rosées et des fleurs par milliers. Où
les chants de la ville se résument à une mélodie qui pénètre dans l’âme.



Je
rêve d’une ville où l’air ambiant se parfume avec une odeur de jasmin. Où ma
vue est éblouie par l’éclat de couleurs chaudes. Où la beauté est partagée par
la saveur de fruits exotiques et par l’odeur agréable des camomilles
.

Je
rêve d’une ville où la beauté du coucher de soleil m’atténue avec un profond
sommeil qui m’emmène dans un monde irréel où ce rêve est à présent réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Jeu 1 Juil - 12:14

Poème de Jordan

Marie-Jeanne

Cette graine
qui apparaît
sur le fleuve
nommé Amstel

Cette graine
devint une pousse
avec peine,
l’environnement hostile
est son plus grand ennemi

Cette graine
poussa, monta, s’éleva, se développa
face à l’Amstel qui ne changea point
grandit, s’amplifia, grandit, feuillit
face à l’environnement étranger qui la côtoya,
glorieuse son aspect était merveilleux.

Cette graine
qui souffrit dans sa période de floraison
survécut prodigieusement à cet obstacle,
l’arrivée des fleurs donna un nouveau souffle
qui la haussa, la gonfla, la fleurit puis l’enrichit
jamais elle n’avait paru ainsi, éblouissante elle est.
Cette graine qui devint un pied se nomma Amsterdam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vestale
Prêcheur
Prêcheur
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 40
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Jeu 1 Juil - 12:19

Poème de Pauline

Entre Valenciennes et Saint - Saulve


Je m’ souviens de cet étang
Où j’allais m’ balader
Tellement souvent

J’laissais voguer mon âme d’enfant
Entre l’horizon et la mer
De ces messieurs les cols verts

Je m’ souviens de cette herbe verte,
Et ces arbres qui dansaient,
Là où j’ faisais du toboggan ;

C’était le parc de la Rhonelle
Jardin de toutes les merveilles
Où chantaient des milliers de tourterelles.

J’entendais chaque matin les moineaux
Qui hurlaient au carreau
Comme pour me dire : lève-toi il fait beau.

Je m’ souviens bien d’ la pluie
Qui nous jouait la comédie
Sur des airs de parapluie

Ici c’est toujours la fête ;
Avec les arlequins qui défilent
Dans la rue en lançant des confettis.

Moi, dans mon coin, j’écoutais la musique ;
Celle qu’un vieux monsieur jouait,
Bien assis sur les pavés,
Avec son bandonéon.

Je m’ souviens de toutes ces choses ;
De cet étang, de ce parc et de cette musique
Qui ont marqué mon enfance à jamais.

Non, je n’oublierai jamais ma terre,
Celle dont j’ai foulé le sol mouillé,
Ni ces maisons de briques,
Où mes mains d’enfant se sont posées.

Ô ville de mon cœur, je te salue.
Ta splendeur m’a ouvert les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   Ven 2 Juil - 21:43

J'aime beaucoup le texte de Pauline, malgré quelques petites maladresses. Cela ferait un bien jolie chanson dans le style réaliste/gouailleur/tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes d'une classe de 1ère Scientifique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poésies d'une classe de 1ère S
» Le vade-mecum de 1ère classe
» Les escaliers de 1ère classe
» Comment devenir chasseur de 1e classe ?
» Pont promenade couvert de 1ère classe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Poésie-
Sauter vers: