LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Entre deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Entre deux   Lun 6 Sep - 0:55

Bonjour à tous, j'espère que vos vacances furent profitables...

Entre deux

Nous marchions, je crois, sur les chemins de l'Aude, entre Marcevol et Vinça. Au bas d'une prairie naturelle, dessous le prieuré roman austère et splendide dans la lumière matinale et dans l' invitation à s'élever, le sentier s'est engagé sur un dallage de pierres polies et multicolores, érodées de milliers de passages, et bordées de murets à joints vifs, en harmonie avec les vieux arbres et les émergences rocheuses et agrémentés de banquettes et de niches.
Vides les niches, laissant imaginer leurs objets décoratifs comme un manque son rêve.
Les banquettes appelaient à la pause.
Les pas, l'un après l'autre, répétaient : entre deux, entre deux.
Comme un cordon de plage, un couloir, un perron, un escalier, le hall de la gare, une salle aux pas perdus, un bac, une route, un halage, un pont, le chemin est un non lieu ou s'il l'est, un lieu de passage et de non événement. Ou s'il est événement, il est mouvement, ligne plutôt que point, un entre deux.
Il faut une maison, une chambre, une ville, un château, pour accueillir l'événement. Ou une bergerie, une église, une île sur la mer, un champ, un sommet, un lac, un bateau, un endroit où s'arrêter, dormir, festoyer, contempler, écrire, planter sa tente, tisser des liens.
On ne s'assoit pas au milieu du chemin, de la route ou du pont pour faire ces choses-là.
Nous venons tous de l'entre deux, de ce passage obligé de la vie dans l'entre jambes.
Est-ce cela qui nous rend les passages étroits et difficiles entre les âges, entre les rôles et les changements ?
Entre deux frères et deux maisons, entre l'ailleurs et l'ici, gohélan de Gohelle, aux passages incessants d'envahisseurs, aimant grèves et goélands, oiseaux et déserts d'entre terre et mer, me voici à aimer la souffrance et l'errance des chemins, entre deux s'il en est. A m'imaginer infatigable martinet, toujours en vol.
Je ne lirai pas l'aventure de cet homme parti en voyage à la recherche du lieu idéal où s'enraciner. Je sais comment j'en écrirais l'issue : l'expérience du voyage fut telle qu'il voulut continuer à s'en tenir au mouvement, à marcher jusqu'à la fin, vagabond discret d'un éternel entre deux.
Comment en serait-il autrement avec un père toujours ici et absent, avec l'obsédante culture de la précarité et des exodes, avec un destin déterminé de remplaçant.
Vagabond discret d'un éternel entre deux : entre la fuite et la recherche, suivant que le regard se retourne ou se projette en avant. Ente nostalgie frileuse et audace aventurière. Amarrée au quai mais tournée vers le large, une barque hésitant sur le flot, seulement capable de dire le clapotis qui la remue entre deux pêches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1325
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Entre deux   Mar 7 Sep - 0:43

Un texte que je relirai.
Je te trouve l'âme bohème.
Cet entre deux m'interpelle...là, je pense en te lisant maintenant à certaines personnes "toujours ici mais absentes", qui ne savent accueillir ni l'évènement, ni la tendresse et l'amitié...
Un texte toujours très riche, comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Entre deux   Mar 7 Sep - 21:50

Voilà un questionnement intéressant, je ne m'étais pas appesantie sur cet "entre-deux" des routes et des chemins.
C'est effectivement un texte très riche, qui nous pousse au voyage intérieur.
Et que penser de cet homme qui coure depuis des mois ? Je trouve cette expérience presque inquiétante, presque surhumaine : courir plus de 70 km par jour depuis des mois... où vagabonde l'esprit quand le corps accomplit un tel travail ? Ne risque-t-on pas de devenir fou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Entre deux   Mar 7 Sep - 23:50

sinon fou, tout au moins "addict". Et je le plains quand il va s'arrêter.
Merci de ton comm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre deux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre deux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre deux ciels
» joint entre deux pièces sur kit moto
» Pont de l'entre deux : 2 points de vue
» Michel Entre Deux Feux
» [ABC Studios] Ghost Whisperer - Mélinda Entre Deux Mondes (2005-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Poésie-
Sauter vers: