LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Rêve à quai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Rêve à quai   Mar 20 Nov - 14:06

Rêve à quai

Au train où vont les choses, les chevaux et les voyageurs du rail vers une arrivée, nouveau départ systématique, je suis transporté d'étonnement : pourquoi aller ?
Imaginer rester à quai, colis ou planton anonyme.
Paquet non identifié : alerte à la bombe. Gardien sans uniforme ni chapeau à tendre : suspicion, obstacle dans le flot des coureurs de gare, oiseau de proies fragiles ; corps perdu et tête en déroute : consommateur d'illicite ou fêtard attardé...Combien de temps avant que quelqu'un vous aborde ?
Imaginer un soliloque : « je ne vais pas, j'attends. Pourquoi aller sans jamais arriver ? »
A voix basse, la foule glisse comme l'eau sur un galet, écoutant l'écho de son propre flux.
Déclamant, à même le sol, les plus proches se frottent d'un regard aux oreilles émoustillées et continuent leur marche. Pas tous. Sans l'écran adéquat, les mots ne portent pas.
Pérorant sur une estrade, en pyjama, masque blanc et casque à pointe, les curieux viennent tromper leur attente. Risque d'internement.
A plusieurs sur les planches, dans le même accoutrement, le spectacle commence et plus nombreux encore, c'est la manif ou le bizutage.
« Nous n'allons pas, nous attendons. Pourquoi aller pour n'arriver jamais ? ».
Sur le ton slogan, revendication. En canon chanté : les passants emporteraient-ils mieux les mots ?
Je rêve sur le quai en attendant personne. Elle s'est plantée devant moi : « j'ai reconnu le chapeau ! Merci de vous être déplacé. »
« De rien, on y va ? »
Autour du café, nous avons ri du quiproquo. Elle n'est pas allée au colloque, ni moi plus loin que ses aigue-marine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Rêve à quai   Jeu 22 Nov - 0:40

J'ai du mal avec ce texte. Je le trouve étrange et obscur, ce qui n'est pas du tout un mal en soi... mais je dois être fatiguée parce que je n'arrive pas à rentrer dedans.
Je trouve aussi que les phrases sont très hachées, je ne trouve pas la respiration pour le dire.
Mais j'aime la dernière ligne, où je retrouve ta concision élégante et ta tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Rêve à quai   Ven 23 Nov - 0:24

C'est du rêve passé à la machine à pâté, Constance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêve à quai   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêve à quai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quai d'Orsay de Blain, rapide bafouille à chaud
» Essai Vacheron Constantin Quai de l'Ile personnalisée
» Quai d'Orsay, de Christophe Blain & Abel Lanzac
» expo quai 1 a vevey
» 15-04-08, Prix du Quai des Orfèvres (roman policier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Poésie-
Sauter vers: