LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nuits de bitume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahcène
Fidèle
Fidèle
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Nuits de bitume.   Lun 12 Oct - 20:37



L'asphalte noir de mes nuits blanches
Braisé aux feux des pneumatiques
Fait rissoler ses tâches de lumière
Qu'irise l'œil blanc d'une lune gravide.

Flânant errant tels vont les poètes
Qui cherchent au fond des nuit noires
Un vers déposé çà ou là par une muse
Qui échappe à l'emprise de leurs mains avides.

Des talons aiguilles sur la chair des trottoirs
Injectent par saccades l'opium du plaisir
Des tangos sensuels chavirent dans la fièvre
Tempos langoureux aux désirs cannibales.

La faune endiablée regagne sa tanière
Les sens électrisés par mille fantasmes
Aux heures entre-deux du tout éphémère
Quand le carmin sanglant de l'aurore qui s'impose
Épouse les ténèbres d'une nuit qui s'attarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Nuits de bitume.   Dim 22 Nov - 0:09

Ahcène, je ne sais pas quoi dire, c'est à dire quoi critiquer, dans ce poème.
C'est en effet beau, inventif et raffiné.
Mais je le trouve trop dense, comme un gâteau trop riche qu'on trouve intensément savoureux sur le moment mais qui vous reste sur l'estomac.
Il y a trop de tout, et tu sais ce que l'on dit : le mieux est l'ennemi du bien.
Un peu d'allégement, de sobriété, ne nuirait pas à la beauté de ton texte, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
Ahcène
Fidèle
Fidèle
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Nuits de bitume.   Mer 25 Nov - 15:13

Je crois, après relecture, et à mon humble avis, que ce qui fait que ce poème paraisse aussi lourd et chargé, c'est que chaque strophe est un poème à elle toute seule ou si tu veux, chaque strophe pourrait faire l'objet d'un poème à part entière. Il me semble que je me suis dispersé tous azimuts et que de ce fait, ce qui fait malaise, c'est qu'il laisse un goût de la chose tout juste entamée et non achevée. Voilà pourquoi je te rejoins en faisant ma propre auto- critique. Merci pour ta pertinence qui m'aide à voir plus clair dans mon écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuits de bitume.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuits de bitume.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: ECRITURE :: Poésie-
Sauter vers: