LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Libération d'un cogneur de femme

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Libération d'un cogneur de femme   Mar 16 Oct - 15:30

Bertrand Cantat est libéré. Condamné à 8 ans de prison pour avoir tué sa compagne, il sort au bout de 4. Libération conditionnelle c'est la loi. On peut penser que c'est bien peu pour un homicide, même involontaire, mais c'est la loi.
Ce qui me choque dans cette affaire, ce n'est pas la loi que j'ai n'ai aucune compétence à discuter c'est le battage fait autour.
S'il s''était appellé Marcel Durand et qu'il ai frappé à mort Joséphine Dupont, ça n'aurait même pas fait 3 lignes dans les chiens écrasés. Parce que des mecs qui tuent leur nana avec des coups, ça arrive tous les jours! C'est d'une banalité effarante, mais si ce ne sont pas des stars, pas la peine d'y consacrer le moindre article.
Ce qui me choque encore plus c'est l'attitude de "Madame la mère" de la victime. Qu'elle soit plus que triste, j'admets, mais qu'elle se serve de cette mort pour sa pub perso, j'admets pas. a peine 3 mois aprés sa mort, elle publiait un bouquin "Marie ma Fille". Et son côté "dignité froide", à réclamer la tête de l'assassin, j'y croit pas vraiment. c'est elle (dont on ne parlait plus guère) qu'elle met en vedette.
Le père, Jean Louis Trintignant est lui un comédien renommé, curieux, on ne l'entend guère! Peut être qu'il n'a pas besoin d'étaler son chagrin à la une, peut être qu'il s'en fout, je ne sais pas, il n'a rien dit.
Je trouve tout simplement ça indécent, indécent de servir d'un drame, indécent pour les femmes "anonymes" qui n'en sont pas moins des êtres humains aussi dignes de chagrin qu'une enfant de stars.
J'aimais bien Noir Désir, mais je désapprouve (doux euphémisme) le geste fatal de Cantat. je reconnais le talent de mr trintignant mais perso il me tape sur les nerfs, et lui au moins il est discret.
Si on veut faire un tremplin médiatique d'une telle affaire, alors qu'on parle de TOUTES les femmes battues, surtout de celles qui meurrent sous les coups. Qu'on reconnaisse l'ampleur du malheur, pour toutes.

C'était mon quart d'heure: "Dragon crame pas la télé parce le sujet te choque, y'a les "Experts" aprés le JT."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathecrit
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1269
Age : 56
Signe particulier : increvable
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Libération d'un cogneur de femme   Mer 2 Jan - 19:33

Bien dit. J'aurais pas fait mieux.
J'ajouterai juste que le 20 ème siècle a vu le retour des privilèges pour environ 3 espèces : Une partie des gens du spectacle (acteurs, chanteurs,comiques j'y inclus la presque totalité des "présentateurs vedettes") et ceux qui souhaitent devenir des "stars" clinquantes, les sportifs issue des quelques sports vedette du petit écran (foot, tennis en particulier) et les politiques (avec si peu d'exceptions que je ne saurais les nommer !).
Navrant. ça me donne des idées de révolution. Pas vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Libération d'un cogneur de femme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femme qui lit... libération
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» bande d'imprimés du comité de libération
» libération de Paris
» La libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Actualité, débats-
Sauter vers: