LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "Objets inanimés, avez vous donc une âme?"

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: "Objets inanimés, avez vous donc une âme?"   Mar 24 Juil - 20:50

Qu’est ce qui pousse les gens vers les “objets anciens” et, question subsidiaire, comment définir un “objet ancien”, à partir de combien d’année le devient’il?

J’ai écrit à partir d’une clef à sardine, une clef qui ouvrait les boîtes et non les sardines...
Il me fallait un decapsuleur, dans mon enfance, la clef à sardine jouait les deux rôles, le décapsuleur seul était quasi un luxe. On coinçait la languette dans la clef et on tournait en faisant attention à ne pas renverser l’huile; aprés il fallait tirer pour ôter le couvercle enroulé.
Un temps révolu, aujourd’hui, les boîtes de sardines ont une languette à tirer d’un coup comme toutes les conserves, mais si ça casse, mieux vaut avoir sous la main un bon vieil ouvre boîte, pas trop compliqué, plus ça l’est, moins ça fonctionne.

Existe t’il des collectionneurs de clef à sardines? Les modéles sont’ils asez variés pour satisfaire leur manie, et de quel néologisme les affublerait on?

Autant que vous le sachiez, fraîches ou en boîte, je n’aime pas les sardines!

Mais la sardine, en Bretagne, c’est l’histoire d’une population qui en a vécu (mal) et a surtout fait vivre (bien) les conserveurs. Une épopée qui a marqué notament Dournenez devenu; rare pour un port breton; une ville industrielle, les hommes à la pêche, les femmes à l’usine.
Une histoire qu’on tient dans une seule main, la Bretagne, mon enfance, tout ça dans une petite boîte. Elles sont jolies les boîtes aujourd’hui, décorées, si jolies qu’on ose pas les ouvrir! Et il n’y a plus guère de sardines chez nous, c’est capricieux ces petits poissons, et trop pêchées ...
La boîte est devenue “objet” et on a jeté la clef...

Oui, j’écris toujours clef avec un F, dépassé, orthographe “ancienne”, mais j’aime bien...



Je ne vis pas plus dans le passé que je ne crois au “Bon vieux temps” ou à l’Age d’Or.On trouve toujours des gens pour dire qu’avant c’était mieux, mais quand on fouille les témoignages des contemporains de ce “bon vieux temps” on s’aperçoit qu’ils râlaient et eux aussi disaient qu’avant c’était mieux. On peut remonter jusqu’à la préhistoire comme ça!
Là, on ne sait pas ce que les gens pensaient, mais ils ont évolué aussi, de la pierre taillée à la pierre polie...

J’aime bien les vieilles choses, mais j’ai besoin de connaître leur histoire, de leur donner un sens. Et elles n’en ont que s’il y a derrière une aventure humaine. C’est le cas des outils qui maintenant bien propres et luisants valent une petite fortune dans les brocantes. Et finissent sur le mur d’une maison de campagne avec poutres apparentes ( c’est toujours “branché” ça?)
Je suis effarée de voir ce que coûtent les petits objets ordinaires qui faisait le quotidien de mon enfance pauvre (le mot pauvre est démodé aussi, pas la pauvreté). Qu’on puisse payer aussi chers de vieux machins cabossés dont ceux qui les utilisaient faute de mieux se sont débarassé au plus vite dés que leur condition matérielle s'améliorait un peu.



Quand ces humbles petites choses sont présentées dans un musée des “Arts et Traditions Populaires” ou un “Eco Musée” (y’en a partout), au moins elles sont replacées dans leur contexte, on raconte leur histoire. En découvrant au passage que le “peuple”, mais oui ma bonne dame, avait ses traditions et sa culture, l’auriez vous cru?
Ces objets ont eu une vie, faisaient partie de la vie. On n’y pensait même pas en les utilisant. ils étaient là, c’est tout et surtout, ils “servaient” à quelque chose. Un environnement auquel on était si habitué qu’on n’y faisait plus attention.
Quand j’ai raconté à mes gamins que chez moi, l’arrivée du premier frigo avait été une fête, un événement, un vrai changement par rapport aux “pains de glace” achetés au marchand ambulant, ils se sont demandé si je n’était pas née au pré cambrien! C’est si banal aujourd’hui, un frigo qu’on ne songe même pas à s’en passer!
J’ai cherché un frigo à serrure; mon chat d’alors savait l’ouvrir; la tête des vendeurs valait la photo! Trop polis pour le dire et risquer de perdre un client, ils pensaient tout haut “D’où elle sort celle là!”
Ce genre de truc, oui, on peut trouver, dans une brocante, à condition de ne pas exiger qu’il fonctionne... et de mettre le prix...

Quelques nostagilques peuvent accepter de payer chers ces ces “vieux machins” qu’ils ont connu utiles, mais les autres?
Une mode? La brocante, “chiner” c’est le deuxième loisir en France. Et on vend allégrement notre “patrimoine” dés l’instant que le client paye, les américains adorent, normal, ils n’ont pas de “passé”.
Mais si la mode change, et elle change vite, être “branché” c’est épuisant, on bazarde. On vit dans un décor pour être “tendance”. Et ça, ça m’énerve, ça m’énerve de pas avoir les moyens de racheter les “authentiques” de mon enfance fauchée.
Cette époque pas si lointaine ou acheter d’occasion, ou “bon marché” était le lot des pauvres. Les friperies revendaient les vêtements des plus aisés, et l’acheteur portait sur lui sa pauvreté. Aujourd’hui le “vintage” est à prix d’or, faut avoir les moyens d’avoir des fringues de pauvres.
S’il n’y a pas dans un objet “ancien” la vie de ceux qui l’ont conçu et utilisé, alors il n’a pas de sens, il est totalement “objetctivé”, chosifié, stérilisé, inutile, il n’a pas d’âme...

Tout ça à cause d’un “manque” de clef à sardine...
A vous de dire, votre façon de sentir ça, votre rapport aux vieilles choses...
Quelle est votre clef?


PS: Je l'ai placé là, mais si c'est une erreur de parking, le grand gourou corrigera!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
geho
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1290
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: "Objets inanimés, avez vous donc une âme?"   Mar 18 Sep - 0:26

Message reçu, mais pas le temps de m'y attarder...en gros ce qui m'attache aux objets, c'est l'humain qui s'y accroche: l'artisan, l'usager...peut-être que j'écrirai plus long là-dessus car ça me branche...ça me vieille branche, même! Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Objets inanimés, avez vous donc une âme?"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel age avez vous ?
» Qu'avez vous commandé au père noël cette année ?
» Avez vous le livre CRAZY ABOUT CUPCAKES???
» Avez-vous défait vos décos de Noël?
» Avez vous deja vu? des poussins choristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Actualité, débats-
Sauter vers: