LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cet Homme est Dangereux

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Cet Homme est Dangereux   Dim 27 Jan - 23:17

Titre d'un vieux film avec Eddy Constantine, Lemmy Caution.
Mais c'est de notre trés saint omniprésident qu'il s'agit.

Oui, il est dangereux, dangereux pour la Laïcité qui est (quand même) un des principes fondateurs de notre république qui s'est construite dans un long combat contre le "Tout Religieux" et l'emprise des "Curés" sur la vie quotidienne de chacun.
"La puissance publique ne doit accréditer aucune croyance et n'en persécuter aucune. Aucun de ses représentants ne doit afficher une croyance, le pouvoir civil ne doit faire jurer aucune personne sur un texte sacré" Condorcet "Mémoires sur l'instruction publique"" 1791. Principes inscrits dans la Constitution de 1795, et réaffirmés avec les lois de 1881 sur la laïcité, ce n'est pas anodin que l'objet premier en soit l'Education.
Avant, (et aprés) la Révolution, jusqu'en 1881, l'école était en trés grande majorité aux mains des religieux qui n'ont pas lâché facilement cette emprise sur les âmes.
La Loi de Séparation de l'Eglise et l'Etat de 1905 (Loi Combes)a donné lieu à des empoignades parfois sanglantes.
La laïcité n'est pas anti religieuse, elle sépare la sphère publique, qui pour respecter tous les citoyens se doit d'être neutre, et la sphère privée qui appartient à chacun.
Ce n'étaient pas la croyance sincère que l'Eglise défendait, mais son emprise sur les esprits et le monde bassement matériel.
La Laïcité est une conquête, ceux qui l'ont cru acquise aprés plus d'un siécle (dont je suis) sont surpris (euphémisme) que le président d'un état laïque ramène la religion au premier plan et ose dire (devant le Pape):
"Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé parce qu'il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie"
Les "Hussards Noirs" doivent se retourner dans leurs tombes.

C'est grave, grave parce que ça exclu les autres religions; alors que Sarko a fait du léche au roi d'Arabie Saoudite en vantant son "ouverture", dans le fief de l'islam walabite un des pays les plus arriérés en matière sociale; ça exclu les musulmans, les israëlites; qui n'ont donc pas cette "force" de combattre le mal. Vite, rendez nous les exorsistes, d'ailleurs le Pape y pense sérieux. Et bien sûr, ça exclu les mécréants,et les adeptes de toutes autres religions, ça fait du monde d'exclu.
Grave parce que le chef d'un Etat, qui n'a jamais eu vocation de se charger des âmes, ouvre un boulevard au retour de l'Ordre Moral, une période plutôt glauque de notre histoire. Grave parce que c'est une régression sociale et morale, un aveu d'impuissance. "On n'arrive pas à les tenirs ces pékins, vite le curé pour les rappeler à leurs devoirs".
Grave parce que si Sarko est une ordure, ce n'est pas un imbécile et que tout ça est calculé. Ca rassure les "bien pensants" et ça acccompagne mine de rien les reculs sociaux avec la mise en cause du temps légal du travail. La glorification de la réussite par l'argent (voyez de qui il s'entoure), si les pauvres sont pauvres c'est qu'ils ne savent pas être riches. CQFD, et tant pis pour eux!
C'est grave, c'est un désaveu de toutes ces luttes menées pour aboutir à un maximum de convivialité du "vivre ensemble", et du respect de chacun dans ce qu'il a de plus intime.
Grave parce que ça va dans la droite ligne de la pensée d'un pape réac qui n'a pas compris que l'Eglise doit évoluer avec les sociétés. Elle a toujours refusé la libeté de croire ou ne pas croire, toujours, et ce depuis ses débuts voulu affirmer son emprise, et notre président (je répéte d'un état laïque) lui déroule le tapis rouge, piétinant ainsi non seulement le droit de chacun à pratiquer ou non la religion qu'il veut, mais les principes mêmes guidant le pays qu'il est censé gouverner au nom (c'est lui qui l'a dit ) de "Tous les Français".
Enfin c'est une insulte aux instits (et aux enseignants en général), une insulte à tous ceux qui refusent le "pré penser", une insulte à l'Histoire de la France.
Les relations entre l'Eglise et sa "Fille Ainée" notion inventée à la suite de la (2ème) conversion au catholisme d'Henri IV, pour monter que sans l' Eglise, point de roi en France ... ces relations n'ont pas, loin de là, toujours été au beau fixe. Philippe Auguste a été excommunié deux fois, la 1ère, il a brûlé en public la Bulle d'excomunication. mais lui aussi a du rentrer dans le rang, parce que s'il s'en fichait à titre perso, quand un roi était excommunié, tout le pays l'était, et ça, c'était insupportable. Comme punition, il s'est tapé les Croisades...
Je passe sur le "gallicanisme" une version française du catholisme, sur le conflit des investitures d'évêques, sur les Guerres de Religions l'enjeu de tout ça n'ayant rien de profondément religieux. C'était des conflits de pouvoir trés temporels, et voilà que ce même pouvoir temporel tend la perche au pouvoir spirituel, ou plus exactement, l'appelle au secours.
C'est grave!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Cet Homme est Dangereux   Lun 28 Jan - 15:45

Complètement d'accord bien sûr... qui ne le serait pas, à part les plus fervents des cathos ou des sarkozistes?

Je signale et conseille à ce propos : le Charlie Hebdo de cette semaine (jusqu'à demain donc) traite de ce sujet, dans le même ton que ces quelques lignes de Morgane, et avec plus de détails et de colère caustique... à lire !

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Cet Homme est Dangereux   Lun 28 Jan - 16:28

Ce qui me gène dans tout ça c'est que c'est quand même les idées de la gauche, au nom de l'égalitarisme et du refus de "la culture bourgeoise " et élitiste qui ont participé à la destructrion l'école de la république!

De fait, la culture est en train de redevenir ce qu'elle était: un privilège accordé à une élite intellectuelle et financière.

Il faut tout dire!

PS: Filo, en ce qui concerne mon post au sujet des cours particuliers, il ne s'agit pas d'exceptions et Morgane ne peut pas l'ignorer.
C'est un peu pour ça que je réagis ici.
Il faut chercher la cause et ne pas se contenter de dénoncer l'effet!
Et je ne suis ni une catho, ni une Sarkosiste fanatique! malgré ce que tu sais...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Cet Homme est Dangereux   Lun 28 Jan - 17:00

La colère, la rage et le dégoût sont bien présents Filo! Pour les détails, voir le Marianne de la semaine dernière et le Canard Enchaïné de cette semaine.
Oui, Margo, on régresse grave.
Que vont devenir les païens? On va nous interdire de danser sous la lune? L'Eglise a toujours condamné la danse comme "impudique"...
La recherche des causes fait partie du BA/BA de l'historien, je m'y pencherais dés que j'aurais fini ce que j'écris sur Mithra et Christianisme.


Dernière édition par le Mar 29 Jan - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Cet Homme est Dangereux   Lun 28 Jan - 18:48

Une proposition de raisonnement simple :

1 /« Le siècle des lumières » (en gros) a eu pour projet de diffuser "la culture livresque" afin de libérer le peuple du joux de la religion qui en était, entre autre, le dépositaire.

2/La révolution ensuite, a permis d’établir l’égalité « en droit » de l’homme, ce processus ayant abouti à la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905.

3/L’école de la république a permis au peuple d’acquérir une culture générale que personne ne remet en question malgré quelques dégâts collatéraux tels que l’abandon forcé des langues régionales, la pertes des traditions etc…)

On peut donc considérer que le système républicain (gauche et droite confondues) a participé à sortir le peuple de « l’ignorance » tout en l’arrachant à son terreau nourricier au nom de l’égalité et de l’unification.

Cependant, une fois que le peuple globalement instruit ((les étudiants de 68 qui rejetaient « la culture bourgeoise » en été pétris, car on ne peut rejeter que ce que l’on possède), un nouveau système d’enseignement porté par une idéologie égalitariste et révolutionnaire rejetant le principe d’autorité et plaçant l’enfant et non plus le savoir « réactionnaire » au centre du système à (à tort ou à raison) saper les fondements du premier.

Ceci, a malheureusement donné les résultats que l’on sait : des générations à la fois déracinées et incultes ayant le choix entre la passivité ou la violence.

On peut donc considéré que le peuple "déraciné" est en train laisser la place, avec l'aide des médias, à une nouvelle forme de "populace" disons "mondialisée" plus maléable et plus désespérée et par conséquent plus à même d'être récupérée par les religions et les totalitarismes.

Moi je dis que tout ça est bien orchestré. A droite comme à gauche !

"La populace ne peut faire que des émeutes. Pour faire une révolution il faut un peuple." Victor Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Cet Homme est Dangereux   Mar 29 Jan - 16:29

J'approffondirais historiquement, mais tu as fort bien tracé les grandes lignes de ce cheminement. La III ème République "Une et Indivisible" s'est construite aussi en brisant les liens de chacun avec sa terre et sa "culture" au sens fort, ce que chacun porte en lui de son lieu de naissance, de ses ancêtres, de ce que porte une langue.
Le massacre des langues régionales était un crime, un laminement dans une unité illusoire.
La Révolution a refusé l'option du fédéralisme, au nom de la centralisation qui est une maladie bien française et remonte à la monarchie dite "Absolue". On a guillotiné Louis XVI et rejeté la monarchie (non, je n'en suis pas nostagique, c'est un constat) mais on en a gardé toutes les tares et le goût du paraître, qui tourne au show permenent d'un président starisé qui ne respecte pas sa fonction.
Qui méprise les principes de la République dont il est le chef, parce que ça va trés loin cette remise au goût du jour de l'autorité morale des religions et principalement de la catholique. Le sectes auront bientôt pignon sur rue à ce rythme." Le président à la volonté d'avancer sur les conditions d'application de la loi de 1905 (qui précise que l'état ne reconnaît et ne subventionne aucun culte) loi déjà écornée quand on oblige les maires à payer pour les enfants de leurs communes scolarisés dans le privé (religieux à 80%) même s'ils le sont hors de la commune, et la loi Debré qui oblige l'état à payer pour l'enseignement privé qui jouit d'avantages bien supérieurs au public. "Et notament en elargissant la notion d'assocation culturelle".
Alors que les assocs culturelles laïques rament pour trouver des subventions, on va subventionner les Témoins de Jéhovah et la Scientologie qui obtient de plus en plus (tout récement en Allemagne) le statut de religion reconnue. Sarko a reçu Tom Cruise à l'Elysée...
"Traduction: ce statut permet aux organismes qui en bénéficient de toucher des subventions de l'état. Et de recevoir des dons de personnes privées ,partiellement défiscalisés. En accordant cela à de nouvelles chapelles et à leurs filiales, il s'agit bel et bien de rétabilr le financement public des cultes...
Directement concernés, comme Sarko l'a confessé au Vatican: les congrégations catholiques et leurs institut de formation. mais également selon Emmanuelle Mignon (directrice du cabinet de l'Elysée): toutes les entreprises caritatives et entreprises de communication" par exemple les chaînes de télé et les radios comunautaires où Dieu et ses saints interviennent en direct.
Dans un livre dialogue en 2004, Le ministre de l'intérieur livrait déjà sa version de la religion auxilliaire de police. Elle doit aider à faire respecter l'ordre là où les autorités de la république n'y parviennent pas." Partout en France, et dans les banlieues plus encore, qui concentrent toutes les désespèrances, il est bien préférable que les jeunes puissent espèrer spirituellement plutôt que d'avoir dans la tête comme seule religion, celle de la violence de la drogue et de l'argent".
Penser à l'argent, fi, quelle bassesse! Venant de Sarko qui le vénère, c'est du "Foutage de gueule" comme dit mon fils!
On a laissé pourrir les banlieues, on a laissé pourrir ceux qui n'ont pas demandé à y vivre. Je sais, j'ai bossé dans les banlieues chaudes (Corbeil, Trappes) et j'ai pu toucher- car c'est palpable- le desespoir et le sentiment d'enferment de ces jeunes.
Alors comme on ne sait plus quoi faire, n'ayant jamais, de gauche à droite, rien voulu faire d'efficace, comme on ne veut pas rendre à ceux là leur dignité humlaine, on les colle dans les pattes des religieux qui sauront le "tenir" du Grand Frère au curé, en passant par les charismatiques et les sectes de tout poil... c'est le nid du comunautarisme, qui par essence exclu tous ceux qui ne sont pas du sérail, c'est la destruction d'une unité qui, si elle n'est pas toujours évidente, permet un peu d'exister ensemble.
On va vers la divison officialisée de la société, un retour à l'Ancien Régime, un retour aux "Patrons Rois" de La Révolution Industrielle triomphante , un retour à "L'Opium du Peuple", une drogue officielle et bénie par l'état.
Non, cela ne résulte pas d'un coup de tête, c'est pensé, calculé, ça vient de loin, et au rique de rabâcher, c'est gravissime.
Les parties entre " " sont extraites de l'article du Canard Enchainé de cette semaine, disponible jusqu'aujourd'hui" Les bondieuseries de Sarko préparent bien une révision de la loi de 1905" page 3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cet Homme est Dangereux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cet Homme est Dangereux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme de goût...
» Un homme tout nu !!!
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...
» L'amour en trois dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Actualité, débats-
Sauter vers: