LE CERCLE

Forum littéraire
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 AH, LA VACHE

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: AH, LA VACHE   Mar 4 Mar - 21:49

04/03/08


04/03/08

AH, LA VACHE !



Le Salon de l’Agriculture dont le succès se confirme: 600 000 visiteurs cette année; vient de fermer ses portes.
En vedette comme toujours (et elles, elles n’insultent personne) les Vaches.
J’aime bien les vaches...
C’est beau une vache, surtout les stars du salon, une charolaise d’une tonne1/2 ça a de l’allure.
C’est plutôt doux (encore que chez nous la Pie Noire Bretonne passe pour avoir son caractère), généreux et chaleureux. Autrefois les étables ouvraient sur la pièce d’habitation pour partager la chaleur en hiver, et le bœuf (fils de vache) a réchauffé le Petit Jésus dans la crèche, c’est pas mimi?

En tout cas les vaches sont bien plus chaleureuses que d’autres stars de l’actu: les “tops” qui défilent pour les collections du prochain hiver (l’actu de la mode a toujours deux saisons d’avance). Celles là elles sont aussi vivantes et chaleureuses que le papier glacé des Unes des magazines people qui veulent nous faire croire qu’on pourrait leur ressembler si on avait les moyens de se payer les fringues qu’elles trimballent et tous leurs soins esthétiques . Ou en épousant un président, notre nouvelle “première dame” en est un super produit.
Triste image de notre France, je préfère la Vache qui Rit l’image le fromage lui est pas top), laquelle fut dessinée par Benjamin Rabier et servit d’emblème bien français pendant la 1ère Guerre Mondiale.
Une vache ça se fout de l’esthétique et ça porte à vis une jolie peau en vrai cuir et couleurs naturelles, ca va pas piquer la peau d’autres bêtes pour faire semblant d’être belle (oui la fourrure revient dans la mode et pas synthétique).

Les égyptiens ne s’étaient pas trompés sur les qualités de la vache. Elle est présente partout dans les fresques des temples et des tombes. Une des plus belles pièces du trésor de Tout Ankh Amon est un lit de repos à têtes de vache dorées.
Hathor déesse de l’Amour, la Fécondité, la Musique et la Poésie était représentée sous forme d’une vache ou avec une tête de vache.

Une vache ça donne du lait; au départ, comme toute femelle de mammifère, pour nourrir son petit. Mais généreuse, elle donne plus que les besoins du petit, alors l’humain récupère le surplus pour le siens de petits et lui. L’industrie des produits laitiers et dérivés se porte mieux que bien, merci pour elle.
Alors pourquoi les produits laitiers augmentent ils de façon vertigineuse? Minimum de hausse constatée par le Ministère de l’Economie qui s’est fendu d’une Commission de Contrôle (une de plus et avec quel pouvoirs?), même que la ministre en personne à risqué ses escarpins dans un hyper: 25% sur les yaourts; (60 Millions de Consommateurs en annonce jusqu’à 40%). mais si le ministère a fini par l’admettre c’est que c’est vrai.
D’ailleurs le consommateur de base qui est très terre à terre et ne croit que son porte monnaie n’avait pas besoin de l’aval du ministère, même que c’est lui qui l’a appris au ministère que le “Coût de la Vie” est en hausse, et pas ses revenus. Il sait compter ses euros, surtout quand il en a pas des masses.

Il y a quelques années “Bruxelles” cette entité technocratique; (combien de ses technocrates ont vu une vache en vrai, une vache vêler?) s’est avisé qu’il y avait “trop de lait”. Alors ils ont inventé les “Quotas laitiers” avec sanction financière pour ceux qui produisaient trop et primes à l’abattage des vaches. Parce que trop produit = prix en baisse et que des prix qui baissent c’est mauvais pour l’économie selon eux.
On a dans la foulée inventé le “Beurre de Noël” vous connaissez, ce beurre vendu pendant les Fêtes de fin d’année moins cher, pour écouler les stocks européens. Et les industriels bénéficiaient de grosses ristournes pour utiliser ce beurre.
Mais moins de vache (ont fini en steak) = moins de lait et de beurre, les stocks ont fini par s’épuiser, plus de ristourne aux industriels. Du coup Danone (qui n’est pas dans la misère) qui avait racheté la biscuiterie LU (nantaise donc bretonne, lol) produisant les célébrissimes Petit Beurre- le beurre est une des fiertés des bretons qui ne font pas de fromages- revend fissa une entreprise qui se porte pourtant très bien aux américains parce qu’il ne peut plus avoir le beurre, l’argent du beurre et les bénefs des Petits Beurre...

Donc moins de lait, logique du marché, produit moins abondants, les prix augmentent. Pas vraiment celui payé aux fournisseurs (les agriculteurs, les vaches bossent gratos) mais celui que paye le consommateur de base en achetant son lait, ses yaourts et ses Petits Beurre.
Question toute bête à laquelle pourtant personne dans nos têtes technocrates ne semble fichu de répondre: si ce ne sont ni les vaches ni leurs éleveurs, qui encaisse les profits de la hausse?

Bien sûr Bruxelles aujourd’hui incite à “plus de vaches”... Le hic c’est que pour faire une laitière bien productive il faut au moins 3 ans. On n’a pas encore trouvé la manip miracle pour aller plus vite ni pour faire du lait sans vache.
D’ac, y’a les chèvres et les brebis, mais ça donne beaucoup moins par tête, ça produit pas toute l’année et le consommateur de base n’est pas habitué à leur goût, en outre ces laits sont nettement plus chers.
Y’a bien le lait d’ânesse qui est à la mode, mais depuis Poppée (la 2ème femme de Néron) qui en prenait des bains pour soigner sa beauté, c’est un produit de luxe réservé aux cosmétiques et y’a plus des masses d’âne dans nos campagnes...

Une vache, dans les conditions normales d’une vie de vache, c’est pas trop difficile à nourrir, ça mange de l’herbe du printemps à l’automne et du foin l’hiver. J’ai vu des troupeaux dans les Pyrénées, lâchées en pleine nature, elles font rien que manger et des veaux, ne coûtent rien de tout l’été...Une vache c’est conçu pour manger de l’herbe, naturellement...
Mais au rythme de la transformation de l’herbe en lait ou en viande, c’est pas vraiment rentable.
Une vache c’est un ruminant, l’herbe est engloutie dans la panse, puis revient dans la bouche pour être mâchée et descend dans le feuillet et la caillette pour y subir enfin la digestion gastrique, un peu compliqué et surtout longuet...
Alors à nos braves vaches qu’on a rendu folles en leur filant à bouffer de la vache (ou du mouton) enragée sous forme de farines animales (ne soyez pas rassurés, elles vont revenir) on complète l’alimentation en céréales: soja (OGM) en tête mais aussi du bon blé bien de chez nous (et quelques additifs moins naturels). Ca accélère la lactation et la production de viande. D’ailleurs l’INRA; toujours à la pointe de l’agriculture bio vient de dénicher un gène de la “tendreté” de la viande et compte bien sélectionner les bêbêtes qui en sont pourvus (si tant est qu’il existe...). Je sais, la sélection en élevage date pas d’hier, elle remonte à l’invention de l’agriculture, mais y’a des limites? Non???
Parce qu’une vache ne donne pas que du lait, elle fait des veaux (indispensables pour la lactation) qu’on lui retire le plus vite possible, faut pas gâcher le lait de la vache pour le veau et lui il doit aller s’engraisser vite fait aux cocktails céréales/ hormones.; et elle se fait des muscles qui deviennent nos steaks et autres viandes rouges.
Dés qu’elle est jugé trop vieille pour un veau par an (naturellement c’est un tous les 2 ans) et donne un peu moins de lait direction l’abattoir, moyenne de vie de vache: 10 ans grand max (si on laisse faire la nature c’est 30 ans).

Pourquoi le prix des céréales et surtout pour le consommateur de base (qui mange peu de céréales direct en grains) des produits dérivés dont le pain ont ils explosé eux aussi?
La faute aux vaches chinoises et indiennes...
On pleurait (hypocritement) sur ces pays si grands et si “sous développés”, si pratique pour faire bosser à plus que bon compte leurs populations si pauvre et surtout si totalement dépourvu de couverture sociale et d’esprit revendicatif... Mais voilà t’y pas que ces “Sous développés” se développent. On nous bassine assez avec les modèles de réussites économiques de la Chine et de l’Inde, réussites qui ne profitent pas à tout le monde tant s’en faut.
Et en se développant ils nous copient (et pas dans ce qu’on a de meilleur).Ils se mettent à vouloir manger de la viande plus souvent. Mais pour produire de la viande il faut que les vaches mangent, paraît qu’ils n’ont pas assez de pâturages, alors il faut des céréales, mais ils n’en ont pas assez, alors ils achètent les nôtres. Nos céréaliers leur vendent “nos” céréales e au prix fort et ne nuancent pas, ils nous les vendent à nous bons français du terroir au même prix... CQFD, la faute aux autres si le prix de la baguette atteint des sommets.
Tous ces grands desseins mondiaux et le sort des vaches chinoises ou indiennes (qui sont sacrées) le consommateur de base smicard s’en tape. Il ne peut même plus acheter des nouilles à cause du prix de la farine, surtout pas des nouilles aux œufs parce que la poule se nourrit de graines et le prix des céréales... Donc les œufs aussi augmentent, même ceux dont la poule a jamais bouffé une vraie graine de sa vie de poule en batterie (un an), après elle devient potage, mais comme y’a du vermicelle à base de céréales dans le potage à la poule, on peut même pas se rabattre dessus pour bouffer...

C’est dans l’Opéra “Faust” que Méphisto chante “Le veau d’Or est toujours debout”, plus en or que jamais pour certains...
Adieu veau, vache (et lait) cochon ( le jambon va bientôt rivaliser avec le caviar, lol) couvée pour le consommateur de base dont l’évolution du porte monnaie n’est pas indexée sur les cours des céréales...


Et si lait, œufs, farine continuent à augmenter à cette vitesse, on pourra bientôt plus faire des crêpes et du Kouin Aman chez moi. Une partie du patrimoine gastronomique breton est menacé...
Ah, les vaches...


Dernière édition par Morgane le Jeu 21 Jan - 20:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
constance
Prophète
Prophète
avatar

Nombre de messages : 4029
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: AH, LA VACHE   Mar 4 Mar - 23:22

J'adore ton article, ma Mo' ! Une juste revanche de nos vaches sur l'exploitation et le mépris dans lesquelles on les tient. Par chez moi, quand on "monte à Paris", on "quitte le cul des vaches". Pôv'vaches...
Rappelons que chez les Egyptiens, on faisait un immense compliment à une femme en lui disant qu'elle avait des yeux de vache. Et quand on voit les bas-reliefs, effectivement, les zanimaux en question ont des yeux splendides, comme maquillés au khôl.
J'en ai vu en Inde au regard plus expressif que le Parisien moyen dans le métro vers O8hOO du mat'...
Sinon, pour le Kouig Aman, tu as oublié l'ingrédient principal : le beurre ! Mais ça, c'est cher aussi.
Ah, les vaches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eaux-douces.bloxode.com
margo
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1790
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: AH, LA VACHE   Mar 4 Mar - 23:27

Voici le site de mon marchand de fruits et légumes préféré!
http://www.halleslepante.com
L'agriculture, c'est ça aussi, n'est-ce pas?
Heu... Et vive les vaches!
Merci Morgane. C'est aussi ça la culture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2058
Signe particulier : grand guru
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: AH, LA VACHE   Mer 5 Mar - 2:39

Ben ça alors ! Un tel article sur la vache ! Moi qui croyais être le seul à l'avoir fait !

Par curiosité: >>La vache en Inde<<

_________________
.
Ici maintenant
sitôt dit sitôt enfui
as-tu profité ?

http://filosphere.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cercle.4rumer.com
Morgane
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 70
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: AH, LA VACHE   Mer 5 Mar - 16:03

Je n'avais pas lu ton article Filo (lacune comblée) mais oui, la vache mérite qu'on parle d'elle, et qu'on la traite comme une créature vivante digne d'interêt, elle rend tant de service.
D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi cet animal si positif est signifié comme "méchant" dans un tas d'expressions.
Elle est le symbole de la Mère Nouricière et bien des civilisations l'ont déifiée.
L'Occident dans sa dérive matérialiste en a fait une machine à produire.
C'est aussi un Coup de Gueule sur le Pouvoir d'Achat qui se rétrécit comme peau de chagrin.
Et puis ça change des frasques de Sarko et son Top d'épouse...
Quand j'aurais fini l'article en réponse à Margo sur les déviations de l'Eglise, je me pencherais sur la symbolique de la vache.
En outre ces braves bêtes sont des sujets trés complaisants pour les photos, (j'en ai plein), elles se sauvent pas en courant mais posent volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AH, LA VACHE   

Revenir en haut Aller en bas
 
AH, LA VACHE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE :: LE SALON DE THÉ :: Actualité, débats-
Sauter vers: